observatoire des sondages

Référendum danois : du coude-à-coude au grand écart

vendredi 4 décembre 2015

Le référendum, est l’une des consultations électorales les plus faciles pour les sondeurs. Aussi, y a-t-il lieu de s’inquiéter, ou de se moquer, lorsque l’écart entre les « prévisions » et les résultats réels est aussi grand que celui enregistré lors du scrutin danois sur l’Europe organisé le jeudi 3 décembre 2015, et relatif à la participation du pays aux programmes européens de sécurité (coopération policière notamment).

Les derniers sondages publiés avant le scrutin attribuaient au « Non » 42% des suffrages contre 39% au « Oui ». « Le oui et le non sont au coude-à-coude avec un léger avantage pour le non » indiquait par ailleurs l’AFP (3 décembre 2015). Le « Non » l’a finalement emporté avec 53,1 % des voix contre 46,9% (AFP, 4 décembre 2015). Impossible de savoir si l’AFP se pose la question de cesser sa diffusion de « prévisions » à caractère fantaisiste et de se « contenter » de la publication des résultats réels, les seuls qui comptent.

Lire aussi

  • Ridicule incertitude

    18 avril 2017

    Pour un scientifique l’incertitude serait plutôt associée à la modestie. Après des mois de pourcentages d’intentions de vote pour l’élection présidentielle de 2017, l’omniprésence des sondeurs bavards sur (...)

  • Racisme : faut-il les croire ?

    30 mars 2017

    Les Français sont de moins en moins racistes. C’est en substance ce qui ressort du rapport de La Commission Nationale et Consultative des Droits de l’Homme, institution rattachée auprès du Premier (...)

  • Aux Pays-Bas comme ailleurs, « les sondages ne peuvent pas se tromper »

    17 mars 2017

    Les promesses de victoire des sondeurs néerlandais à Geert Wilders ont fait long feu. En obtenant 13,1% des voix lors des législatives du 15 mars 2017 le leader d’extrême droite (PVV) a été nettement (...)