observatoire des sondages

Référendum danois : du coude-à-coude au grand écart

vendredi 4 décembre 2015

Le référendum, est l’une des consultations électorales les plus faciles pour les sondeurs. Aussi, y a-t-il lieu de s’inquiéter, ou de se moquer, lorsque l’écart entre les « prévisions » et les résultats réels est aussi grand que celui enregistré lors du scrutin danois sur l’Europe organisé le jeudi 3 décembre 2015, et relatif à la participation du pays aux programmes européens de sécurité (coopération policière notamment).

Les derniers sondages publiés avant le scrutin attribuaient au « Non » 42% des suffrages contre 39% au « Oui ». « Le oui et le non sont au coude-à-coude avec un léger avantage pour le non » indiquait par ailleurs l’AFP (3 décembre 2015). Le « Non » l’a finalement emporté avec 53,1 % des voix contre 46,9% (AFP, 4 décembre 2015). Impossible de savoir si l’AFP se pose la question de cesser sa diffusion de « prévisions » à caractère fantaisiste et de se « contenter » de la publication des résultats réels, les seuls qui comptent.

Lire aussi

  • Présidentielle en Autriche : les sondeurs sauvent les apparences

    6 décembre 2016

    Une fois n’est pas coutume les sondeurs de la présidentielle autrichienne ne se sont pas (vraiment) trompés.
    Plus exactement ils n’ont pas su ou pu départager clairement le vainqueur et le vaincu (...)

  • Après le fiasco l’amnésie...déjà

    30 novembre 2016

    Occupés depuis le 20 novembre au soir à essayer d’éteindre l’incendie qu’ils ont allumé et alimenté pendant les mois précédents, les sondeurs ont jeté aux orties leurs défroques de pompier de fortune dès le (...)

  • Du fiasco américain : le « pas nous pas nous » des sondeurs français

    11 novembre 2016

    Une fois n’est pas coutume nul n’a prétendu suite à la victoire « si peu annoncée » de Donald Trump à la présidentielle américaine que les sondages ne s’étaient pas trompés.
    Encore qu’il n’ait pas fallu (...)