observatoire des sondages

Référendum danois : du coude-à-coude au grand écart

vendredi 4 décembre 2015

Le référendum, est l’une des consultations électorales les plus faciles pour les sondeurs. Aussi, y a-t-il lieu de s’inquiéter, ou de se moquer, lorsque l’écart entre les « prévisions » et les résultats réels est aussi grand que celui enregistré lors du scrutin danois sur l’Europe organisé le jeudi 3 décembre 2015, et relatif à la participation du pays aux programmes européens de sécurité (coopération policière notamment).

Les derniers sondages publiés avant le scrutin attribuaient au « Non » 42% des suffrages contre 39% au « Oui ». « Le oui et le non sont au coude-à-coude avec un léger avantage pour le non » indiquait par ailleurs l’AFP (3 décembre 2015). Le « Non » l’a finalement emporté avec 53,1 % des voix contre 46,9% (AFP, 4 décembre 2015). Impossible de savoir si l’AFP se pose la question de cesser sa diffusion de « prévisions » à caractère fantaisiste et de se « contenter » de la publication des résultats réels, les seuls qui comptent.

Lire aussi

  • Petite leçon de méthode d’un sondeur russe

    25 octobre 2022

    Si les sondeurs, français notamment, racontent beaucoup d’histoires drôles, scientifiquement parlant s’entend, pas sûr qu’ils apprécient comme il se doit la blague du Monde, bien involontaire il est (...)

  • Paroles, paroles : le ministre et les sondés

    1er septembre 2021

    Les insinuations de J-M. Blanquer, ministre de l’Education nationale, affirmant que la période de versement de l’allocation scolaire coïnciderait avec une augmentation de la vente d’écrans plats (...)