observatoire des sondages

Réforme des programmes scolaires : des sondés très savants

lundi 18 mai 2015

Odoxa, le nouveau sondeur, et actuellement celui qui publie le plus (cf. Odoxa : un nouvel OpinionWay), est aussi celui qui interroge forcément sur tout. Actualité oblige. La réforme des programmes scolaires dans les collèges a donc eu droit, elle aussi, à un "sondage" Odoxa (15 mai 2015), toujours fidèle à sa méthode de saucissonnage transformant en autant de "sous-sondages" que nécessite sa stratégie publicitaire et commerciale un questionnaire fourre-tout (dans le cas présent des questions sur Catherine Deneuve mélangées à des considérations sur François Hollande et Fidel Castro, la loi Macron, la reprise économique etc.). Selon la quatrième et dernière "tranche" publiée le 18 mai par les Echos, Radio Classique et "sponsorisée" par FTI Consulting [1], 60 % des personnes interrogées qualifient de « justifiées » les manifestations prévues le 19 mai contre cette réforme et 39 % pensent le contraire.

Parmi les sympathisants de gauche, ils sont 44% à les trouver "justifiées" et 55% les jugent injustifiées. A droite, 72 % des sympathisants soutiennent le mouvement contre 27 % qui y sont "opposés".

Tous les Français auraient donc un avis sur la réforme des programmes scolaires : les parents qui n’ont plus d’enfant au collège, les retraités, les célibataires sans enfants, tous ceux qui n’ont jamais lu sur le contenu de la réforme et même tous ceux qui n’ont guère brillé dans leurs études lointaines mais ont un avis sur les programmes. On a bien compris que le jugement procédait surtout des positions politiques de chacun des sondés comme en témoigne la corrélation entre sympathie politique et jugement sur la réforme. Alors à quoi bon essayer de faire croire qu’il s’agit d’opinion sur la réforme des collèges ? Encore une fausse information relayée sans aucun esprit critique par une presse qui a bien perdu en route tout esprit critique.


[1Le premier « tronçon » a été publié par I>Télé le 15 mai 2015.

Lire aussi

  • De la sincérité

    21 avril 2017

    A quelques heures du premier tour de la présidentielle les efforts des sondeurs et de la presse pour accréditer l’idée qu’une partie importante des électeurs ne serait pas encore sûre de son vote ne se (...)

  • Du fiasco américain : le « pas nous pas nous » des sondeurs français

    11 novembre 2016

    Une fois n’est pas coutume nul n’a prétendu suite à la victoire « si peu annoncée » de Donald Trump à la présidentielle américaine que les sondages ne s’étaient pas trompés.
    Encore qu’il n’ait pas fallu (...)

  • 21 avril 2002 - 8 novembre 2016 : quel parallèle ?

    10 novembre 2016

    Le fiasco des sondages américains du 8 novembre 2016 a suscité un parallèle avec le précédent français du 21 avril 2002. Immédiatement c’est-à-dire non sans légèreté. Qu’en est-il ? Ce parallèle suppose que (...)