observatoire des sondages

Sondages de fin d’année

samedi 27 décembre 2014

Il est une espèce de sondages qui donne, plus que les autres, une piètre opinion des gens auxquels ils s’adressent. Echantillon représentatif, assurent pourtant les sondeurs, étant donné qu’ils paraissent ridicules à la plupart des gens. Echantillon représentatif qui pousserait, si on le croyait, des millions de gens à chercher un pays moins stupide pour vivre. A moins que ce ne soit qu’un jeu stupide pour divertir dans les temps obscurs. La fin d’année est ce temps privilégié où l’on propose aux internautes des questions idiotes. Et comme le ridicule ne tue pas, on les repose d’année en année comme celles d’Odoxa pour Le Parisien et i-Tele (27 décembre 2014) sur les personnalités avec qui les Français aimeraient le plus passer une soirée de réveillon : le trio : Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen et Rama Yade arrive en tête. Représentatif ? Les autres questions sont du même acabit.

Lire aussi

  • « Les sondages de l’Elysée » version autrichienne

    12 octobre 2021

    Il n’y a pas qu’en France, on peut s’en douter, que les sondages sont utilisés comme « arme politique ». En Autriche aussi. Un usage qui n’a pas échappé non plus au parquet anti-corruption du pays. (...)

  • Paroles, paroles : le ministre et les sondés

    1er septembre 2021

    Les insinuations de J-M. Blanquer, ministre de l’Education nationale, affirmant que la période de versement de l’allocation scolaire coïnciderait avec une augmentation de la vente d’écrans plats (...)

  • Les sondeurs face au covid-19 : l’occasion manquée

    17 avril 2020

    Comme la grande majorité des entreprises du secteur dit marchand les sociétés de sondages ont vu leurs activités sensiblement décroître depuis le confinement lié à la pandémie du covid-19. Sauf une, la (...)