observatoire des sondages

Un sondage pas si confidentiel (suite et fin....suite ?)

mercredi 10 septembre 2014

Face à la "défaillance" de la commission des sondages dans l’affaire du sondage "confidentiel" Valeurs-Actuelles (Cf. Un sondage pas si confidentiel (suite et fin), Raymond Avrillier (un ancien élu grenoblois) [1] a décidé de saisir le Conseil d’Etat :

« Je vais demander au Conseil d’Etat de faire le travail de la commission des sondages et d’imposer à "Valeurs actuelles" et à L’Opinion de publier la mise au point de la commission des sondages avec un titre en aussi gros caractère que leur faux sondage" (AFP, 9 septembre 2014).

Nous appuyons sa demande y compris en "aussi gros caractère". (Cf. Loi du 19 juillet 1977, article 11, ci-dessous)


[1Connu pour être à l’origine de la mise en examen en 1994 d’Alain Carignon, alors maire de Grenoble et ministre de la communication, et plus récemment pour son rôle dans l’affaire des sondages de l’Elysée, cf. notre dossier-rubrique OpinionGate, et plus particulièrement : OpinionGate : les sondages disparus ; OpinionGate encore et toujours.

Lire aussi

  • L’Ifop ne tolère plus la critique scientifique

    8 avril 2022

    C’était officieux c’est maintenant officiel : l’Ifop a porté plainte contre Alexandre Dézé s’estimant diffamé par cet universitaire pour un article critiquant un de ses sondages et publié en septembre 2020 (...)