observatoire des sondages

Un sondage sur l’extrême droite et les autres

samedi 6 avril 2013

Un justiciable ordinaire pourrait croire qu’au terme d’une convocation par un juge d’instruction pour diffamation, il va être mis en examen ou recevoir des excuses pour le dérangement. Nenni. Le directeur de l’Observatoire des sondages a été mis en examen avec des excuses (cf. Le directeur de l’Observatoire des sondages mis en examen). Les explications du magistrat pour justifier son obligation de convoquer et de mettre en examen sans questions y ressemblent fortement. En risquant à la lecture des propos accusés une protestation – « mais c’est vrai » - l’incriminé s’entendait répondre que ce n’était pas le sujet. Il a donc paru utile à l’Observatoire de soumettre au public quelques informations et propos qui l’ont amené à parler des « affinités idéologiques [de M. Christian Latouche] avec l’extrême droite ».

Intervention à l’Université d’été du MNR (29, 30, 31 août 2003)

JPEG - 125 ko
JPEG - 130 ko

Intervention Fête de l’entreprise de la CGPME du Rhône, 21 octobre 2004)

- "Dans ces conditions où va-t-on ? 1er point : vers la disparition des entreprises. En deux ans 500 000 emplois détruits en France, 500 000 emplois cassés, c’est dramatique (...)".

- « Parlons de l’agriculture et de la pêche : Le vin. Savez-vous qu’en Australie des viticulteurs français ont acheté un bon ou deux départements français et font du vin d’excellente qualité, ils vont attaqué le marché européen à 40% des prix français. C’est tellement grave que le parlement vient cette semaine vient d’autoriser cette semaine la publicité du vin. Parlons de la tomate cinq minutes. La Chine a acheté sans que cela fasse de bruit il y a trois mois la tomate française dans le sud de la France...(...)  ».

- "Parlons de la filière porcine. On n’importe plus que des porcs de Chine. Je pense que la truie chinoise doit avoir un téton en plus, ça doit être l’explication. Parlons de la pêche. La pêche est japonaise, les Japonais se foutent pas mal de ce que nous racontons. Ils pêchent des baleines et ils pêchent des dauphins, et ils les mangent ! Parlons des services...(...)".

- "Les services de proximité à Paris, excusez-moi, c’est encore quelqu’un issu de l’immigration qui est là le samedi et le dimanche ouvert 24h sur 24. On se croirait à New York, et c’est surement pas un Français de souche. J’ai lu Paris-Match aujourd’hui même le clergé séculier, on recrute en Afrique ! Depuis deux ans qu’est-ce qui a été fait pour éviter cela rien. Alors Où va-t-on ? Ça va aller assez vite. On va vers la prolétarisation des Français, la pauvreté est l’avenir des Français".

Ne nous serions-nous pas trompés ?
Pour le savoir, on pourrait consulter l’opinion publique par un sondage ou plutôt un vote de paille (faute de garantir la représentativité) avec cette question :

Selon vous, les faits ci-dessus sont-ils de  :
- Extrême gauche ⬜
- Gauche ⬜
- Centre ⬜
- Droite ⬜
- Extrême droite ⬜
- Sans opinion ⬜

Pour éviter toute méprise les réponses ne doivent pas être envoyées à la société Fiducial de M. Christian Latouche qui a des agences de conseil fiscal dans toute la France mais dont le siège social est situé à la Défense (au 41 Rue du Capitaine Guynemer 92400 Courbevoie, pour être précis) mais à l’Observatoire des Sondages qui a les compétences pour traiter l’enquête (Rubrique Nous contacter) .

Lire aussi

  • L’Ifop ne tolère plus la critique scientifique

    8 avril 2022

    C’était officieux c’est maintenant officiel : l’Ifop a porté plainte contre Alexandre Dézé s’estimant diffamé par cet universitaire pour un article critiquant un de ses sondages et publié en septembre 2020 (...)