observatoire des sondages

Bataille de Pushs Poll à l’UMP

jeudi 7 juin 2012

Il est des batailles qui prêtent à sourire comme celle que se livrent dans la 9 circonscription des Hauts de Seine, Claude Guéant, candidat officiel de l’UMP et Thierry Solère, exclu de l’UMP, pour avoir refuser de se retirer.

Le 20 mai, l’IFOP et la société d’expertise comptable Fiducial, annonçaient la victoire de Claude Guéant au deuxième tour face à la candidate PS, 57% contre 43%. Thierry Solère n’étant crédité que 15% d’intentions de vote au premier tour (JDD, 20 mai 2012).

Le 4 juin, un sondage CSA, payé par l’Association de soutien électoral de Thierry Solère, annonçait la victoire de Thierry Solère (55%) face à Claude Guéant (45%).

Les échantillons ne sont que de 605 et 604 personnes. Les intentions de vote exprimées ne sont mentionnées nulle part. L’absence de cette information laisse supposer que les effectifs « utiles » sont nettement inférieurs. A notre connaissance, aucun candidat ne s’est plaint à la commission des sondages

Lire aussi

  • Délires

    27 avril 2017

    La perspective (selon les sondages) d’une victoire confortable d’Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle ne réjouit manifestement pas toute la presse, celle partageant des affinités (...)

  • Les esprits s’échauffent

    12 avril 2017

    A l’approche du premier tour de scrutin les supputations sondagières prennent une tournure délirante.
    Les scores d’intention de vote qu’attribuent depuis quelques semaines les sondeurs à Jean-luc (...)

  • Hollande candidat ?

    23 décembre 2016

    Il y avait bien des raisons pour que le renoncement de François Hollande à la candidature présidentielle provoque une hausse de popularité. Il réunissait en effet ceux qui le soutenaient envers et (...)