observatoire des sondages

Bataille de Pushs Poll à l’UMP

jeudi 7 juin 2012

Il est des batailles qui prêtent à sourire comme celle que se livrent dans la 9 circonscription des Hauts de Seine, Claude Guéant, candidat officiel de l’UMP et Thierry Solère, exclu de l’UMP, pour avoir refuser de se retirer.

Le 20 mai, l’IFOP et la société d’expertise comptable Fiducial, annonçaient la victoire de Claude Guéant au deuxième tour face à la candidate PS, 57% contre 43%. Thierry Solère n’étant crédité que 15% d’intentions de vote au premier tour (JDD, 20 mai 2012).

Le 4 juin, un sondage CSA, payé par l’Association de soutien électoral de Thierry Solère, annonçait la victoire de Thierry Solère (55%) face à Claude Guéant (45%).

Les échantillons ne sont que de 605 et 604 personnes. Les intentions de vote exprimées ne sont mentionnées nulle part. L’absence de cette information laisse supposer que les effectifs « utiles » sont nettement inférieurs. A notre connaissance, aucun candidat ne s’est plaint à la commission des sondages

Lire aussi

  • Les sondeurs et la post-vérité

    4 avril 2019

    L’activité de sondeurs est-elle une activité de menteurs ? C’est la question que l’on peut se poser suite à la brève interview diffusée le 2 avril 2019 dans l’émission « Quotidien » animée par Yann Barthès (...)

  • Qu’est-ce que le « Prix du livre politique » ?

    30 mars 2019

    Créé en 1991 par l’association « Lire la société » [1] et fort du soutien de l’Assemblée Nationale le « Prix du livre politique » 2019 a été adjugé comme il y a deux ans à un sondeur : Jérôme Fourquet [2]. En (...)

  • Marianne refait le « coup » de Le Pen

    10 février 2019

    Le mouvement des « gilets jaunes » a largement perdu en intensité. Rien de vraiment surprenant près de trois mois après les premières manifestations. Comme à son habitude la presse, dans sa majorité, a (...)