observatoire des sondages

Brésil : encore faux

lundi 6 octobre 2014

Le premier tour de l’élection présidentielle brésilienne s’est tenu ce dimanche (5 octobre 2014). Dilma Rousseff, présidente sortante et candidate du Parti des travailleurs (PT), a recueilli 41,48%, contre 33,68% à Aecio Neves, candidat du Parti social-démocrate brésilien (PSDB), et 21,29% à Marina Silva candidate du Parti socialiste brésilien (PSB).

Quelques heures avant le scrutin les sondeurs brésiliens créditaient les trois candidats des scores suivants (au choix) [1] :

{{}}
MDA
Datafolha
Ibope
Dilma Rousseff (41,48%) [2]
40,6%
44%
46%
Aecio Neves (33,68%) [3]
24%
26%
27%
Marina Silva (21,29%) [4]
21,4%
24%
24%

Des chiffres fantaisistes donc. Des points de détail ?


[1AFP, 4 octobre 2014.

[2Résultat effectif, 5 octobre 2014.

[3Ibid.

[4Ibid.

Lire aussi

  • De « l’honneur » des pundits

    17 avril 2018

    On le croyait disparu, du moins en France, le crime de lèse-majesté a refait son apparition suite à l’intervention télévisée du Président de la République. Une nouveauté toutefois, il ne vise pas le corps (...)

  • Aux Pays-Bas comme ailleurs, « les sondages ne peuvent pas se tromper »

    17 mars 2017

    Les promesses de victoire des sondeurs néerlandais à Geert Wilders ont fait long feu. En obtenant 13,1% des voix lors des législatives du 15 mars 2017 le leader d’extrême droite (PVV) a été nettement (...)

  • Epiménide le crétois

    15 mars 2017

    On rappellera à tout hasard l’aporie d’Epiménide :
    Epiménide dit que les Crétois sont des menteurs
    Epiménide est crétois
    On peut se demander si les journalistes ne sont pas systématiquement dans la (...)