observatoire des sondages

Brésil : encore faux

lundi 6 octobre 2014

Le premier tour de l’élection présidentielle brésilienne s’est tenu ce dimanche (5 octobre 2014). Dilma Rousseff, présidente sortante et candidate du Parti des travailleurs (PT), a recueilli 41,48%, contre 33,68% à Aecio Neves, candidat du Parti social-démocrate brésilien (PSDB), et 21,29% à Marina Silva candidate du Parti socialiste brésilien (PSB).

Quelques heures avant le scrutin les sondeurs brésiliens créditaient les trois candidats des scores suivants (au choix) [1] :

{{}}
MDA
Datafolha
Ibope
Dilma Rousseff (41,48%) [2]
40,6%
44%
46%
Aecio Neves (33,68%) [3]
24%
26%
27%
Marina Silva (21,29%) [4]
21,4%
24%
24%

Des chiffres fantaisistes donc. Des points de détail ?


[1AFP, 4 octobre 2014.

[2Résultat effectif, 5 octobre 2014.

[3Ibid.

[4Ibid.

Lire aussi

  • Se payer un sondage

    9 janvier 2022

    Si les sondeurs utilisent leurs sondages comme outil d’auto-promotion, destinés avant tout chose à entretenir leur notoriété, ils ne sont bien sûr pas les seuls à y avoir recours comme outil (...)

  • Et maintenant les sondages Bolloré...

    9 janvier 2022

    Devenu progressivement muet médiatiquement depuis son rachat par le groupe Bolloré en 2008 suivi en 2015 de son intégration au groupe Havas, le sondeur CSA tente depuis quelques mois un « come back (...)

  • Doxosophie : le variant Cluster17

    24 décembre 2021

    Plus de 2000 ans après l’incendie du temple d’Artémis d’Éphèse les disciples d’Erostrate continuent de multiples manières à perpétrer sa mémoire et sa « geste » : faire des sottises ou exhiber leur bêtise (...)