observatoire des sondages

Brésil : encore faux

lundi 6 octobre 2014

Le premier tour de l’élection présidentielle brésilienne s’est tenu ce dimanche (5 octobre 2014). Dilma Rousseff, présidente sortante et candidate du Parti des travailleurs (PT), a recueilli 41,48%, contre 33,68% à Aecio Neves, candidat du Parti social-démocrate brésilien (PSDB), et 21,29% à Marina Silva candidate du Parti socialiste brésilien (PSB).

Quelques heures avant le scrutin les sondeurs brésiliens créditaient les trois candidats des scores suivants (au choix) [1] :

{{}}
MDA
Datafolha
Ibope
Dilma Rousseff (41,48%) [2]
40,6%
44%
46%
Aecio Neves (33,68%) [3]
24%
26%
27%
Marina Silva (21,29%) [4]
21,4%
24%
24%

Des chiffres fantaisistes donc. Des points de détail ?


[1AFP, 4 octobre 2014.

[2Résultat effectif, 5 octobre 2014.

[3Ibid.

[4Ibid.

Lire aussi

  • Fillon président ? L’hypothèse impossible

    9 mars 2017

    L’un après l’autre les sondeurs décident de passer outre l’interdiction de publier des seconds tours impossibles, en l’espèce une confrontation François Fillon/Marine Le Pen à l’élection présidentielle, (...)

  • Présidentielle en Autriche : les sondeurs sauvent les apparences

    6 décembre 2016

    Une fois n’est pas coutume les sondeurs de la présidentielle autrichienne ne se sont pas (vraiment) trompés.
    Plus exactement ils n’ont pas su ou pu départager clairement le vainqueur et le vaincu (...)

  • Après le fiasco l’amnésie...déjà

    30 novembre 2016

    Occupés depuis le 20 novembre au soir à essayer d’éteindre l’incendie qu’ils ont allumé et alimenté pendant les mois précédents, les sondeurs ont jeté aux orties leurs défroques de pompier de fortune dès le (...)