observatoire des sondages

Complément au portrait d’un spin doctor (Le Monde)

lundi 21 novembre 2011

Guillaume Peltier, dirigeant d’une petite entreprise de communications appelée COM1+ n’en espérait peut-être pas tant. Le journal Le Monde lui a consacré une plein page, photo à l’appui, dans son édition du 20 novembre 2011. Difficile de mieux assoir une notoriété dans un métier où l’on en a bien besoin. Présenté comme « expert en sondage », le quotidien oublie de mentionner que cet ancien militant du FN, proche de Patrick Buisson (conseiller de Nicolas Sarkozy), « au service de la réélection du président de la République » officie avec l’Ifop. Sa « Lettre de l’Opinion » qui propose « sondages exclusifs, études économiques, politiques et sociétales, à destination des décideurs » est en effet éditée « conjointement » avec l’Ifop de Laurence Parisot.

Lire aussi

  • Sondeur et entrepreneur politique : le cas G. Peltier

    9 juin 2014

    L’un des « débats » quotidiens organisés par I>Tele a pris, le 4 juin 2014, une tournure inédite. L’animateur ne pouvait éviter d’interroger l’un des deux débatteurs, Guillaume Peltier, sur la perquisition (...)

  • Le Monde a changé. En bien ?

    30 septembre 2013

    Dans le livre de Daniel Carton, Bien entendu, c’est off’ cette évocation de son expérience initiale au Monde où il fut embauché, sans doute à l’été 1986, par André Fontaine (directeur de 1985 à 1991) : « (...)

  • Soupçon de doute dans Le Monde

    25 février 2012

    « Ces sondages qui troublent la campagne » affichait en Une le journal Le Monde du 25 février 2012. Titre paradoxal quand on sait les nombreuses publications que le quotidien consacre aux sondages. Les (...)