observatoire des sondages

Cote de popularité de François Hollande en hausse : le bricolage des causes

mardi 28 mai 2013

Alléluia ! Mesure absurde par excellence [1], la cote de popularité de François Hollande établie par l’Ifop est remontée en cette fin mai 2013 à 29%, soit 4 points de plus par rapport au mois d’avril. Celle du Premier ministre Jean-Marc Ayrault est en hausse de 3 points (33%) [2].

Quant à l’explication, puisqu’il en faut, on appréciera la profondeur des commentateurs qui attribuent cette progression au respect de l’une des promesses électorales de François Hollande, l’adoption du mariage homosexuel, et à sa conférence de presse « réussie » le 16 mai [3]. Comment le savent-ils ? Ils le supposent.


[2Ifop-JDD, 25 mai 2013.

[3CF. Le JDD, 25 mai 2013. Un autre sondeur, BVA, nous avait assuré entre temps qu’une large majorité de « Français » n’avait pas été convaincue par la prestation du président de la République (I>télé, Le Parisien, 17 mai 2013).

Lire aussi

  • Les sondeurs face au covid-19 : l’occasion manquée

    17 avril 2020

    Comme la grande majorité des entreprises du secteur dit marchand les sociétés de sondages ont vu leurs activités sensiblement décroître depuis le confinement lié à la pandémie du covid-19. Sauf une, la (...)

  • Il y a 39 ans : F. Mitterrand, les sondages et la peine de mort

    9 mars 2020

    Le 16 mars 1981, invité à l’émission « Cartes sur table » d’Antenne 2 François Mitterrand, alors candidat à l’élection présidentielle, déclare ouvertement son opposition à la peine capitale en dépit des (...)

  • Qu’en pensent les Chinois ?

    16 février 2020

    Le président chinois Xi Jin Pin ferait désormais l’objet de critiques d’une partie de l’opinion publique de son pays pour sa gestion de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 apparue début (...)