observatoire des sondages

Cote de popularité de François Hollande en hausse : le bricolage des causes

mardi 28 mai 2013

Alléluia ! Mesure absurde par excellence [1], la cote de popularité de François Hollande établie par l’Ifop est remontée en cette fin mai 2013 à 29%, soit 4 points de plus par rapport au mois d’avril. Celle du Premier ministre Jean-Marc Ayrault est en hausse de 3 points (33%) [2].

Quant à l’explication, puisqu’il en faut, on appréciera la profondeur des commentateurs qui attribuent cette progression au respect de l’une des promesses électorales de François Hollande, l’adoption du mariage homosexuel, et à sa conférence de presse « réussie » le 16 mai [3]. Comment le savent-ils ? Ils le supposent.


[2Ifop-JDD, 25 mai 2013.

[3CF. Le JDD, 25 mai 2013. Un autre sondeur, BVA, nous avait assuré entre temps qu’une large majorité de « Français » n’avait pas été convaincue par la prestation du président de la République (I>télé, Le Parisien, 17 mai 2013).

Lire aussi

  • Les sondeurs et la post-vérité

    4 avril 2019

    L’activité de sondeurs est-elle une activité de menteurs ? C’est la question que l’on peut se poser suite à la brève interview diffusée le 2 avril 2019 dans l’émission « Quotidien » animée par Yann Barthès (...)

  • Marianne refait le « coup » de Le Pen

    10 février 2019

    Le mouvement des « gilets jaunes » a largement perdu en intensité. Rien de vraiment surprenant près de trois mois après les premières manifestations. Comme à son habitude la presse, dans sa majorité, a (...)

  • Odoxa, sondeur, pompier-pyromane : la violence comme gage de popularité

    6 janvier 2018

    On sait que la notoriété est une donnée essentielle pour tous les professionnels de la politique. On sait également depuis Erostrate, brûlant du désir de devenir illustre, et qui pour se faire incendia (...)