observatoire des sondages

Faut-il croire aux sondages ?

lundi 24 septembre 2012

Ça dépend.

Jean-François Copé :

- « Je crois que François Hollande paye l’addition de ce qui a été durant toute cette campagne une imposture vis-à-vis des Français », (Public Sénat, 24 septembre 2012) [1]

- « J’ai toujours cru davantage au pays réel qu’aux sondages », (Le Monde, 2 août 2012) [2]

- « Je demande à l’ensemble de mes amis comme à l’ensemble des Françaises et des Français qui sont engagés aux côtés de Nicolas Sarkozy de ne pas lire ces sondages, de ne pas en tenir compte. Quand ils sont mauvais, ça déprime, quand ils sont bons, ça anesthésie », (Reuters, 13 mars 2012) [3]


[1A propos de la baisse de la cote popularité du résident de la République dans le baromètre Ifop JDD, 23 septembre 2012.

[2Sur les sondages qui donnent François Fillon largement en tête des candidats à la présidence de l’UMP.

[3A propos des multiples sondages favorables à François Hollande pendant la campagne électorale pour la présidentielle de 2012.

Lire aussi

  • La commission des sondages ouvre-t-elle son courrier ?

    24 février 2017

    Tous les sondeurs sont tenus par la loi de faire parvenir une notice détaillée de leurs sondages (en rapport direct ou indirect avec une élection) à la commission des sondages qui les publie sur son (...)

  • Nicolas Sarkozy contre les sondages

    3 avril 2016

    Incroyable ou presque : Nicolas Sarkozy ne croit pas que les sondages reflètent l’humeur « réelle du pays » (Le Monde, 2 avril 2016).
    Pire, il assure encore que « si on gouvernait la France avec les (...)

  • Deux petits commandements pour défendre les sondages bidons

    15 mars 2012

    1. Les sondeurs sont forcément neutres
    Yves Calvi (France 5) : « Les instituts de sondage, comme les journaux, sont-ils de droite (IFOP et CSA) et de gauche (Ipsos et BVA) ? Est-ce que ces (...)