observatoire des sondages

I...comme intentions de vote...

Intentions de vote

Les sondages sur les intentions de vote ont largement fait la réputation des sondages en permettant de prédire le résultat des élections. Pourtant, certains doutent que des intentions de vote existent. Ils ont largement raison quand les échéances électorales sont très éloignées. Cela n’empêche nullement de faire et de publier des intentions de vote plusieurs années à l’avance et sans connaître les candidats ou en n’indiquant que celui du titulaire de la fonction. Par contre, peu avant le jour du scrutin, on sait que beaucoup d’électeurs ont déjà fait leur choix. Les contre-performances récemment accumulées ont été justifiées par les sondeurs par un changement des comportements électoraux d’électeurs changeant de choix au dernier moment.

Internet

Le développement des sondages en ligne est inscrit dans le développement d’internet. Il était inévitable que cet accès au public soit utilisé par les sondeurs et autres marketers comme, auparavant, le téléphone avait largement remplacé les enquêtes en face à face. La généralisation de l’équipement téléphonique a balayé les objections comme la généralisation d’internet l’a ensuite fait. Pourtant, la similitude est trompeuse. Les sondages en ligne permettent de s’affranchir des difficultés croissantes des sondages par téléphone étant donné la forte proportion des échecs de la prise de contact. Leur développement procède de raisons évidentes de coûts et de souplesse. Certaines enquêtes s’adressent à des échantillons sans prétention représentative. Ils ont souvent vocation commerciale ou interne. Des sondages en ligne interviennent sur le terrain et selon les critères de représentativité des sondages classiques. L’économie de la relation d’enquête est pourtant transformée. Les sondages en ligne s’adressent à des panels d’internautes, c’est-à-dire à des échantillons larges dont les parties sollicitées changent. Or, ces sondés ne sont plus sollicités de la même manière. Des incitations matérielles sont offertes pour répondre sous la forme de participation à des loteries avec des lots ou de l’argent à gagner. La représentativité des échantillons et la sincérité des réponses sont problématiques. Les sondages politiques sont spécialement concernés alors qu’ils ne reposent plus dorénavant sur le principe gratuit d’expression citoyenne. Les enquêtes par internet ne sont pas contrôlées par la commission des sondages ainsi que leurs dirigeants le souhaiteraient comme sorte de reconnaissance officielle.

Lire aussi

  • A comme...artefact

    12 juillet 2013

    Fait ou événement produit par l’instrument de mesure censé mesurer ou évaluer l’existence dudit événement. Le recueil d’intentions de vote en dehors des périodes de campagnes électorales, à des moments (...)

  • E...comme estimation...

    Estimations
    Les estimations ne sont pas des sondages même si elles sont effectuées par des instituts de sondages. Elles portent en effet sur des votes réels. Les résultats partiels sont pointés dans (...)

  • Q...comme quotas...

    Quotas
    La représentativité de l’échantillon est préalablement déterminée en fonction de la composition de la population d’ensemble segmentée par catégories sociales, par âge, par genre et distribution (...)