observatoire des sondages

Primaire socialiste : le mélange des méthodes

dimanche 28 août 2011

Le Jdd du 28 août 2011 publie "son" sondage Ifop sur la primaire socialiste. Les 854 sondés qui se déclarent « sympathisants de gauche » ont été recrutés à la fois par téléphone et par internet : une nouveauté méthodologique. Le mélange des méthodes trahit la pénurie croissante de sondés (sauf si on les « gratifie » comme dans les sondages en ligne). « Les sympathisants de gauche » dénichés par le sondeur participeront-ils au vote en octobre 2011 ? La question n’a pas été posée. Seul, le Jdd avait avoué s’être trompé pour la primaire écologiste [1]. Une lucidité déjà oubliée.

Lire aussi

  • Emmanuel Macron au doigt mouillé ?

    14 avril 2017

    On le sait les résultats des sondages d’intention de vote sont les seuls à faire l’objet d’un redressement, autrement dit les résultats publiés ne sont pas ceux récoltés par les sondeurs, ils sont (...)

  • Petite histoire des méthodes d’enquêtes par sondage

    5 mars 2015

    Contribution d’un statisticien
    Problème : comment, à partir d’un petit nombre d’individus interrogés, évaluer l’opinion d’une population ?
    En choisissant un échantillon représentatif dans la population, (...)

  • Primaire socialiste d’OpinionWay : dernières manipulations, toute honte bue

    12 octobre 2011

    Les résultats du premier tour de scrutin de la primaire socialiste ont été calamiteux pour OpinionWay. François Hollande Martine Aubry Ségolène Royal Arnaud Montebourg Manuel Valls (...)