observatoire des sondages

Ségolène Royal vs Valérie Trierweiler : un « sondage réchauffé » Ifop-Elle

mercredi 13 juin 2012

Avant son habituel sondage d’été sur les goûts sexuels des Françaises, si possible les plus croustillants, le magazine Elle s’est emparé au vol d’un psychodrame de la jalousie féminine pour publier les résultats d’un sondage Ifop sur une question idiote : De laquelle des deux personnalités suivantes vous sentez-vous la plus proche ? Valérie Trierweiler ou Ségolène Royal. (sous-titrée 1re dame contre la 1re femme).

Seul point à retenir de ce sondage : le délai écoulé entre sa réalisation, les 18 et 19 mai 2012, et sa publication, le 13 juin 2012. Dans la terminologie, principalement anglo-saxonne, servant à qualifier les sondages, on dispose notamment de quicky poll, l’équivalent sondagier du fast-food, de push poll, sondage manipulatoire destiné à promouvoir une cause, de straw vote (vote paille) sondage effectué auprès des lecteurs d’un journal. Il conviendra peut-être d’y ajouter, si cette pratique perdure, « sondage réchauffé » qui ne dispose pas pour l’instant de son équivalent en anglais.

Lire aussi

  • Valls favori, déjà ?

    5 décembre 2016

    Manuel Valls n’était pas encore candidat à l’élection présidentielle qu’un sondage (Ifop-Journal du dimanche, 4 décembre 2016) annonçait qu’il était favori de la primaire socialiste. Devant Arnaud (...)

  • Malfaçon : l’Ifop et Le Figaro montrent l’exemple

    19 octobre 2016

    Dimanche 16 octobre Le Figaro annonçait fièrement en « avant-première » les résultats d’un sondage Ifop à paraitre le lendemain : « Les Français plébiscitent les réformes ». Il s’agissait avant tout d’un push (...)

  • « Musulmans de France » : Quand la fausse monnaie chasse la bonne

    21 septembre 2016

    Les "think tanks”, organisations politiques qui interviennent régulièrement dans l’espace public sur tous les sujets ou presque, apprécient les sondages d’opinion, méthode par excellence du "fast (...)