observatoire des sondages

Ségolène Royal vs Valérie Trierweiler : un « sondage réchauffé » Ifop-Elle

mercredi 13 juin 2012

Avant son habituel sondage d’été sur les goûts sexuels des Françaises, si possible les plus croustillants, le magazine Elle s’est emparé au vol d’un psychodrame de la jalousie féminine pour publier les résultats d’un sondage Ifop sur une question idiote : De laquelle des deux personnalités suivantes vous sentez-vous la plus proche ? Valérie Trierweiler ou Ségolène Royal. (sous-titrée 1re dame contre la 1re femme).

Seul point à retenir de ce sondage : le délai écoulé entre sa réalisation, les 18 et 19 mai 2012, et sa publication, le 13 juin 2012. Dans la terminologie, principalement anglo-saxonne, servant à qualifier les sondages, on dispose notamment de quicky poll, l’équivalent sondagier du fast-food, de push poll, sondage manipulatoire destiné à promouvoir une cause, de straw vote (vote paille) sondage effectué auprès des lecteurs d’un journal. Il conviendra peut-être d’y ajouter, si cette pratique perdure, « sondage réchauffé » qui ne dispose pas pour l’instant de son équivalent en anglais.

Lire aussi

  • L’Ifop rejoint l’équipe de secouristes de Laurent Wauquiez

    23 février 2018

    Après l’entente de BFMTV et Elabe pour aller à la rescousse du président de LR (cf. Sauver le soldat Wauquiez) c’est autour de l’Ifop, Fiducial, Cnews et Sud Radio de lui porter secours.
    Leur sondage (...)

  • Les votes de paille de l’Ifop

    20 novembre 2010

    Dans la mythologie des sondages, une prouesse initiale tient une grande place : en 1936, George Gallup annonça la victoire de Franklin D. Roosevelt à partir d’un échantillon représentatif de 5000 (...)

  • Plaidoyer pro domo de l’Ifop

    6 septembre 2010

    Pris à parti pour un push poll pour le Figaro (5 août 2010), et donc l’Elysée, sur les questions de sécurité, l’Ifop a publié sur son site une défense des sondages en ligne. Le sondage concerné avait été (...)