observatoire des sondages

Sujet du prochain sondage

lundi 4 avril 2011

Un fait divers a fait la une de l’information du week-end. Ce n’était pourtant pas faute d’événements importants puisque les médias avaient l’embarras du choix, entre l’intervention militaire en Libye, par exemple, et la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon. Comment expliquer le traitement de ce que Daniel J. Boorstin appelait un pseudo-événement [1] . On sait que chaque semaine pour ne pas dire chaque jour, des gens, jeunes et moins jeunes, sont agressés, parfois lynchés pour une histoire de jalousie sexuelle ou simplement pour un regard en coin. L’agression samedi 2 avril d’un jeune homme de 19 ans à la gare RER de Noisy-le-sec rappelle le fait divers de « Papy Voise », vieillard rossé de coups par des jeunes gens trois jours avant la présidentielle de 2002, traité en boucle par les médias qui ont suivi béatement TF1. Quelques journalistes ont compris la grossière manipulation. Trop tard. S’agit-il dans « l’affaire de Noisy-le sec » d’un procédé semblable ? Un début de réponse dans le très prochain sondage, déjà commandé, sur la sécurité. Qui prend les paris ?


[1Cf. The Image : A Guide to Pseudo-Events in America, Harper & Row, 1961 (first ed.).

Lire aussi

  • Présidentielle 2017 : le premier sondage avec de “vrais” candidats... ou presque

    3 février 2017

    A deux mois de l’élection présidentielle le premier sondage d’intentions de vote avec des candidats « réels » (déclarés ou investis) a été publié (Elabe-Les Echos-Radio Classique, 1 février 2017). Soumettant (...)

  • Sondage-Minute

    19 octobre 2013

    « Deux tiers des Français » (65%) sont opposés à une éventuelle annulation de l’expulsion de Leonarda et de sa famille et à leur retour en France, selon un sondage BVA publié samedi 19 octobre 2013 par Le (...)

  • Sondage le plus bête de l’année ?

    21 décembre 2012

    A coup sûr le dernier sondage Harris Interactive pour Closer mériterait de concourir pour le prix du sondage le plus stupide de l’année. Il est cependant significatif de cette conception fallacieuse (...)