observatoire des sondages

Un sondage pas très catholique

mercredi 5 juin 2013

Dans son catalogue, l’industrie du sondage a ce produit qui pourrait être à la presse comme aux entreprises et à tous les groupes d’intérêt l’équivalent de la parfumerie pour la fête des mères : le sondage pour faire plaisir. En anglais, on dirait le wishfull polling. Pourquoi une bonne nouvelle ne serait-elle pas un cadeau ? La Croix publie donc cette information selon laquelle 80 % des « Français » croient que l’enseignement privé catholique « assure un enseignement de qualité », 72% « qu’il forme des citoyens responsables », ou encore 67%, « qu’il prépare efficacement à la vie professionnelle » (La Croix-Enseignement catholique-OpinionWay, 30 mai 2013).

Comment le savent-ils ? Au moins la posture est-elle ici cohérente puisque croire est plus important que savoir dans le catholicisme.

Lire aussi

  • Réforme des programmes scolaires : des sondés très savants

    18 mai 2015

    Odoxa, le nouveau sondeur, et actuellement celui qui publie le plus (cf. Odoxa : un nouvel OpinionWay), est aussi celui qui interroge forcément sur tout. Actualité oblige. La réforme des programmes (...)

  • Une très discrète autocritique

    15 octobre 2013

    On n’en croyait pas ses yeux. Un journaliste faisant part de ses doutes sur la valeur d’un sondage que son journal publiait : "Sonder le sentiment des Français vis-à-vis de l’impôt est un exercice (...)

  • Sondage le plus bête de l’année ?

    21 décembre 2012

    A coup sûr le dernier sondage Harris Interactive pour Closer mériterait de concourir pour le prix du sondage le plus stupide de l’année. Il est cependant significatif de cette conception fallacieuse (...)