observatoire des sondages

Des nouvelles de la commission des sondages

vendredi 18 décembre 2015

Dans un rapport publié le 25 octobre 2010 une commission sénatoriale sur les sondages insistait explicitement sur le problème de la passivité et implicitement sur le manque de compétence des membres de la commission nationale des sondages. Pour tenter d’y remédier elle avait proposé la nomination de quatre spécialistes des sondages pour neuf juristes... sans pouvoir aller plus loin pour des raisons légales.

Le récent renouvellement des personnalités extérieures ne marque pas de remords de la dite commission. En matière de compétence deux spécialistes du marketing et (par souci d’équilibre ?) un statisticien de l’INSEE. Nous croyons savoir pourtant que d’excellents spécialistes des sondages avaient été suggérés. En vain.

Lire aussi

  • Un tout petit monde

    15 avril 2017

    On s’est souvent demandé comment la commission des sondages pouvait être aussi apathique. Pensez donc. Depuis sa création en 1977, pas une seule amende, pas un seul contentieux, quelques mises au (...)

  • Première intervention de la commission des sondages dans la campagne électorale

    5 avril 2012

    En pleine activité, la commission des sondages vient de publier son premier communiqué de l’année 2012 (28 mars 2012) pour faire ses recommandations : rappeler quels sont les sondages concernés par la (...)

  • Réveil de la commission des sondages ?

    3 octobre 2011

    La commission des sondages a publié le 30 septembre 2011 un désaveu inhabituel du sondage CSA-BFM TV, RMC et 20minutes (22 septembre 2011).
    « La méthode utilisée par l’institut CSA pour établir les (...)