observatoire des sondages

Des nouvelles de la commission des sondages

vendredi 18 décembre 2015

Dans un rapport publié le 25 octobre 2010 une commission sénatoriale sur les sondages insistait explicitement sur le problème de la passivité et implicitement sur le manque de compétence des membres de la commission nationale des sondages. Pour tenter d’y remédier elle avait proposé la nomination de quatre spécialistes des sondages pour neuf juristes... sans pouvoir aller plus loin pour des raisons légales.

Le récent renouvellement des personnalités extérieures ne marque pas de remords de la dite commission. En matière de compétence deux spécialistes du marketing et (par souci d’équilibre ?) un statisticien de l’INSEE. Nous croyons savoir pourtant que d’excellents spécialistes des sondages avaient été suggérés. En vain.

Lire aussi

  • Réveil de la commission des sondages ?

    3 octobre 2011

    La commission des sondages a publié le 30 septembre 2011 un désaveu inhabituel du sondage CSA-BFM TV, RMC et 20minutes (22 septembre 2011).
    « La méthode utilisée par l’institut CSA pour établir les (...)

  • A quoi sert la commission des sondages ? (2)

    16 juin 2009

    Une caution d’Etat
    En même temps que la loi de 2002 supprimait l’interdiction de publier les sondages électoraux dans la semaine précédent un scrutin, et donc réduisait le contrôle de la commission des (...)

  • A quoi sert la commission des sondages ? (1)

    15 juin 2009

    Instituée par la loi du 19 juillet 1977, la commission des sondages est composée « en nombre égal et impair » de membres du Conseil d’Etat, de la Cour des Comptes et de la Cour de Cassation. Cela (...)