observatoire des sondages

Fillon président ? L’hypothèse impossible

jeudi 9 mars 2017

L’un après l’autre les sondeurs décident de passer outre l’interdiction de publier des seconds tours impossibles, en l’espèce une confrontation François Fillon/Marine Le Pen à l’élection présidentielle, se soldant par la victoire du premier. Façon de « nourrir » la détermination du candidat LR et de ses soutiens ?

Après l’Ifop, Opinionway, Elabe, c’est au tour de Ipsos de prédire la victoire François Fillon face à Marine Le Pen (cf. Le Monde 9 mars 2017). Une issue toujours impossible, puisque le candidat LR serait éliminé dès le premier tour.

Autrement dit une fausse information et une pratique interdite (cf. à ce propos Entre amis : la commission, les sondeurs...et Emmanuel Macron). La détermination du journal qui annonçait il y a peu vouloir lutter contre les fausses informations serait-elle déjà émoussée ? (cf. Lutte contre les fausses informations : « Le Monde » partenaire du projet CrossCheck, Le Monde 28 février 2017).

Que la fondation Jean Jaurès (think tank proche du PS) puisse couvrir des pratiques illégales et non scientifiques n’est guère une surprise tant ses liens avec les sondeurs sont solides et anciens, même chose pour le Cevipof à la différence près qu’il s’agit d’un laboratoire universitaire affilié au CNRS, autrement dit c’est doublement déplorable [1].

Quant à la la commission des sondages, là encore aucune surprise, elle se tait


[1Rappelons en outre qu’il refuse toujours en contravention avec la loi de publier les bruts des intentions de vote et les coefficients de redressement qu’il leur applique avant publication.

Lire aussi

  • Les sondeurs et la post-vérité

    4 avril 2019

    L’activité de sondeurs est-elle une activité de menteurs ? C’est la question que l’on peut se poser suite à la brève interview diffusée le 2 avril 2019 dans l’émission « Quotidien » animée par Yann Barthès (...)

  • Marianne refait le « coup » de Le Pen

    10 février 2019

    Le mouvement des « gilets jaunes » a largement perdu en intensité. Rien de vraiment surprenant près de trois mois après les premières manifestations. Comme à son habitude la presse, dans sa majorité, a (...)

  • Complotisme vs charlatanisme

    8 février 2019

    Un an après la publication de leur étude sur le complotisme en France la fondation Jean Jaurès, organisation proche du Parti socialiste, l’Ifop et l’association Conspiracy watch ont récidivé. Le (...)