observatoire des sondages

« Je suis Charlie » : les sondeurs sans rancune

mercredi 14 janvier 2015

Charlie Hebdo compte désormais parmi ses nombreux « nouveaux amis », un sondeur, en l’occurrence l’Ifop.

 [1]

L’Ifop sans rancune, qui oserait en douter ?

 [2]

Juin 1992, pour le retour de Charlie Hebdo en kiosque l’équipe du journal « avoue » avoir eu recours à un sondage pour définir sa ligne éditoriale.

Charb : « on a fait un panel représentatif de 1000 cons pour savoir quel journal ils voulaient voir et quand on a su le résultat, hé ben on a fait exactement le contraire » [3].


[1Photo d’écran de la page d’accueil de l’Ifop en date du 12 janvier 2015.

[2Cabu, Les nouveaux beaufs sont arrivés, Paris, Le Cherche midi, extrait d’une planche, page 5.

Lire aussi

  • Les sondeurs et la post-vérité

    4 avril 2019

    L’activité de sondeurs est-elle une activité de menteurs ? C’est la question que l’on peut se poser suite à la brève interview diffusée le 2 avril 2019 dans l’émission « Quotidien » animée par Yann Barthès (...)

  • Qu’est-ce que le « Prix du livre politique » ?

    30 mars 2019

    Créé en 1991 par l’association « Lire la société » [1] et fort du soutien de l’Assemblée Nationale le « Prix du livre politique » 2019 a été adjugé comme il y a deux ans à un sondeur : Jérôme Fourquet [2]. En (...)

  • Marianne refait le « coup » de Le Pen

    10 février 2019

    Le mouvement des « gilets jaunes » a largement perdu en intensité. Rien de vraiment surprenant près de trois mois après les premières manifestations. Comme à son habitude la presse, dans sa majorité, a (...)