observatoire des sondages

La crise de foi de Nicolas Sarkozy

lundi 10 octobre 2016

Nicolas Sarkozy ne croit pas aux sondages et pour qu’on ne s’y trompe pas, il le dit tous les jours.

Les journalistes l’y poussent en rappelant - pernicieusement ? - ses mauvais résultats.

- "Les sondages se sont toujours trompés, en Colombie, en Angleterre, en Israël (JDD, 9 octobre 2016).

On serait interloqué d’apprendre que celui qui a dépensé plus de 9 millions d’euros pour les sondages, quand il était à l’Elysée, n’y croit pas ou n’y croit plus... si on oubliait qu’au moindre signe en sa faveur, Nicolas Sarkozy appréciera à nouveau les sondages.

Lire aussi

  • Faiseuse d’opinion

    22 février 2018

    Si les propos du président de LR lors d’une conférence à l’EM Lyon le 15 février 2018 tendent à conforter l’hypothèse d’une crise profonde de l’ensemble des partis politiques français, les propos de la (...)

  • Des sondeurs contents d’eux mêmes face à la critique

    1er mai 2017

    On ne pouvait douter que les sondeurs manifesteraient bruyamment leur autosatisfaction devant les résultats du premier tour de l’élection présidentielle. C’est d’ailleurs une profession portée à (...)

  • Le « retour » des poncifs

    16 novembre 2016

    La défaite d’Hillary Clinton et par conséquent des sondeurs américains a contraint les sondeurs français à imaginer une nouvelle ligne de défense de leur profession : l’immunité. Le fiasco du 8 novembre (...)