observatoire des sondages

Les sondages contre la démocratie

jeudi 28 avril 2022

Trois jours après l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, avec 58,5 % des suffrages exprimés, un sondage Elabe annonce que « 55% des Français estiment que cette élection est une mauvaise chose pour les Français ».

Comprenne qui pourra. On ne peut pas dire plus clairement que les sondages sont antidémocratiques. Sauf à substituer les sondages - dont les fautes méthodologiques et l’absence de contrôle sont amplement documentés - aux élections. L’Observatoire des sondages qui dénonce ces impostures depuis maintenant treize ans devrait en tirer gloire : « eh bien, non ». Il n’y a pas de quoi.

Lire aussi

  • Une place au paradis

    27 février 2024

    « 84% des Français considèrent la France comme une nation de culture et tradition catholique ». Parue dans le Journal du Dimanche le 25 février une telle annonce ne manquera pas de réjouir l’Eglise (...)

  • Attal versus Goldman

    5 février 2024

    Si Jean-Jacques Goldman (à son corps défendant faut-il le rappeler) condense à lui seul toute la vacuité et l’imposture des mesures sondagières et tout particulièrement celle de la popularité, il faut (...)

  • Doxosophie de la pauvreté, pauvreté de la doxosophie

    2 juin 2023

    Pensées et conçues depuis toujours comme des défalques des études de consommation ou de satisfaction, il ne fallait guère attendre des « enquêtes » de sondeurs, quand ils s’immiscent dans des affaires (...)