observatoire des sondages

S’ils le disent : les jeunes et la lecture

mercredi 29 juin 2016

Comme une rare bonne nouvelle en une, le quotidien DirectMatin annonce : « plus des trois quarts des adolescents disent apprécier la lecture » (29 juin 2016).

JPEG

Il s’agit bien sûr des résultats d’un sondage (Ipsos-Centre National du Livre). Voilà le commanditaire rassuré. L’article auquel le lecteur est renvoyé est cependant un peu différent avec ce surtitre “78% des jeunes apprécient.”

JPEG

Bref on croit ce qu’ils disent ou font. Peut-on leur faire confiance quand ils parlent d’une activité classante invitant aux réponses légitimistes. On peut imaginer cette réponse à un autre goût culturel : "j’aime le théâtre mais je n’y vais jamais".

En l’occurrence il serait plus juste de s’en rapporter aux enquêtes sur les pratiques de lecture plutôt qu’aux déclarations. Qu’en est-il en réalité ? Le sondage livre sans doute une indication utile. “Le temps passé devant la télévision et sur le web est cinq fois supérieur".

Lire aussi

  • Opinion publique 2.0 : la nouvelle imposture

    2 avril 2017

    Si le marché de la prédiction électorale est jusqu’à présent le quasi monopole des entreprises de sondages, sauf quelques initiatives inspirées par l’économétrie, leurs échecs sur les derniers scrutins en (...)

  • Tous fans de foot ?

    12 mars 2017

    Histoire de ne pas s’habituer à ces titres mensongers car sauf à croire que tous les Français sont fans de foot, de 7 à plus de 77 ans, que tous aient un avis sur cette question dont on ne déniera pas (...)

  • La boussole après le réverbère

    12 mars 2017

    On connaît cette fable du réverbère qui illustre l’inhibition méthodologique : lorsqu’on dispose d’un instrument, il faut l’utiliser même s’il n’est pas adapté à la question.
    Ainsi, l’ivrogne cherche-t-il (...)