observatoire des sondages

B...comme baromètres...

Baromètres

Les baromètres sont des mesures périodiques et régulières de côtes de confiance, d’avenir ou de popularité. Etablis dans les années 1960 pour les personnalités politiques, ils ont ensuite accueilli d’autres personnalités. Destinés à être publiés dans la presse, certains baromètres offrent des séries statistiques continues sur plusieurs décennies. Une liste préalable est proposée au jugement des sondés. Pour les hommes et femmes politiques, « être » dans un baromètre consacre l’accès à une stature nationale. C’est une ressource qui sert souvent de ressource dans la course aux investitures. Cette conversion ne va pourtant pas de soi tant les baromètres produisent des résultats systémiques. A partir du moment où les sondés sont interrogés sur des personnalités de tous bords, indépendamment de leur propre opinion politique, les baromètres favorisent des personnalités peu marquées politiquement (pour obtenir des suffrages de l’autre camp) et bénéficiant d’une forte notoriété (les sondés sont interrogés sur une trentaine de noms environ). Les baromètres fonctionnent largement selon une logique circulaire dans laquelle les personnalités les plus populaires sont aussi les plus connues et, fortes de cette popularité, sont les plus souvent invitées dans les médias.

Lire aussi

  • E...comme estimation...

    Estimations
    Les estimations ne sont pas des sondages même si elles sont effectuées par des instituts de sondages. Elles portent en effet sur des votes réels. Les résultats partiels sont pointés dans (...)

  • F...comme fourchettes...

    Fourchettes
    Le terme a été adopté en 1965 pour désigner l’espace entre les hypothèses supérieures et inférieures des intentions de vote. En ce sens, elles désignent les extrêmes de la marge d’erreur, (...)

  • N...comme non répondant...

    Non-répondants
    Pendant longtemps, les sondages n’ont reconnu que des non réponses dans une population qui était censée répondre spontanément aux enquêteurs. Du moins pouvait-on comprendre cela dans les (...)