observatoire des sondages

Bric-À-Brac sondagier

vendredi 7 janvier 2011

La France vient de se voir décerner le titre de "championne du monde du pessimisme" par une enquête menée à l’initiative de Gallup International Association sur 53 pays dont le volet français a été confié à BVA (Le Parisien 3 janvier 2011). Sur les perspectives économiques pour 2011, les sondés « français » sont en effet les plus nombreux (61%) à déclarer que l’année 2011 sera marquée par de nouvelles difficultés. Quant à leur situation personnelle, seuls les sondés russes et serbes sont plus pessimistes. Les « Français » sont même plus pessimistes (37 %) que les sondés irakiens (12%) et afghans (14%).
Voilà qui réjouira les amateurs de stéréotypes nationaux pour lesquels les Français passent leur temps à se plaindre et ne sont jamais contents.
La vanité de comparaisons à l’emporte-pièce ne devrait pourtant échapper à personne. Dans des pays en guerre, l’optimisme a-t-il le même sens qu’en France ? On peut imaginer qu’il faudrait mieux préciser tant le sens des questions et des réponses exprimées dans des contextes aussi contrastés diffère. En outre, un rapide examen de la fiche technique de ce sondage international révèle le bricolage : aucune cohérence des échantillons, dont la taille varie selon les pays du simple au décatuple (501 pour l’Allemagne mais 5000 pour le Nigéria) ; la méthode change selon les pays, par internet pour la France, en face à face au Pakistan, au téléphone au Kazakhstan.

On n’en conclura pas pour autant que les Français sont optimistes, si l’on en croit d’autres indicateurs, il existe dans ce pays une vraie désespérance, une défiance, à moins que ce soit une "fatigue psychologique", etc... [1]. On l’entend et le lit si souvent qu’il eut été un comble que l’enquête ait dit autre chose. Quant aux Afghans et aux Irakiens ?


[1Cf. par exemple l’enquête mensuelle de conjoncture de l’INSEE auprès des ménages français sur leur situation financière personnelle et le niveau de vie en France, 4 janvier 2011.

Lire aussi

  • Lynchage sondagier

    31 mai 2017

    Selon un sondage Harris Interactive effectué par internet (Atlantico, 31 mai 2017), « les Français ont tranché » en « jugeant » que deux ministres mis en cause - Richard Ferrand et Marielle de Sarnez - (...)

  • Législatives aux Pays-Bas : quand la presse parie sur un nouveau fiasco sondagier

    15 mars 2017

    Les fiascos répétés des sondages à travers le monde n’ont manifestement pas incité les journalistes à réduire, à défaut de la stopper, leur consommation. Exit le Brexit, les élections US, les primaires de (...)

  • Référendum grec : fiasco sondagier record (suite)

    9 juillet 2015

    On serait curieux de connaître les justifications du sondeur. On n’en voit pas parmi les excuses habituelles. Un déplacement ultime ? On connaît l’argument des sondeurs désignant les électeurs en (...)