observatoire des sondages

Casse-tête sondagier

samedi 30 novembre 2019

L’agence de lobbying Dentsu Consulting assistée par le sondeur Odoxa assure que « les Français » sont favorables au deux tiers à la journée de grève du 5 décembre (France Info et le Figaro, 28 novembre 2019 [1]. Vraiment ?

Premier casse-tête, un précédent sondage (toujours aussi vite fait) montrait un résultat inverse (France Info et le Figaro, 30 octobre 2019) [2].

Deuxième casse tête, les Français - comme disent les sondeurs et les médias - seraient défavorables aux régimes spéciaux mais considéreraient qu’il s’agit aussi d’un démantèlement des régimes de retraites dans leur ensemble (67%).

Ne cherchons pas de cohérence dans ces résultats : il n’y en a pas. Au choix, les sondages font dire n’importe quoi aux sondés à moins que les sondés soient disposés à répondre n’importe quoi. Il n’est pas nécessaire de choisir comme dans les sondages. Et la réponse ne serait pas exclusive.


[1Commanditaires officiels de ce sondage minute.

[257% des « Français » considéraient la mobilisation comme « pas justifiée ». Il y a un mois la question ne portait alors que sur l’appel à la grève des syndicats de la SNCF.

Lire aussi

  • Les sondeurs face au covid-19 : l’occasion manquée

    17 avril 2020

    Comme la grande majorité des entreprises du secteur dit marchand les sociétés de sondages ont vu leurs activités sensiblement décroître depuis le confinement lié à la pandémie du covid-19. Sauf une, la (...)

  • Lynchage sondagier

    31 mai 2017

    Selon un sondage Harris Interactive effectué par internet (Atlantico, 31 mai 2017), « les Français ont tranché » en « jugeant » que deux ministres mis en cause - Richard Ferrand et Marielle de Sarnez - (...)

  • Fonctionnaire : l’éternel tête de Turc

    25 septembre 2015

    Les fonctionnaires sont depuis longtemps l’une des têtes de Turc préférées du Figaro et de OpinionWay toujours réunis dans la publication de sondages pour "faire avancer la cause".
    A la faveur d’une « (...)