observatoire des sondages

Journalisme de blanchiment : France inter et les sondages truqués

jeudi 24 mars 2011

Les deux sondages TNS Sofrès-EDF et Ifop Europe-Ecologie-Les Verts sur le nucléaire, ainsi que les commentaires de Patrick Cohen sur France Inter le 21 mars [1] ont suscité de vives réactions. Thomas Legrand, également journaliste à France inter, vole à leur secours.

- Thomas Legrand : « Ces questions concoctées par les sondeurs pour leurs clients sont évidemment un brin manipulatoires. C’est particulièrement visible quand on a les deux sondages sous les yeux. Il ne faut pas en conclure que les sondeurs sont malhonnêtes et que tout ça ne veut rien dire. Ce sont aussi des commerçants et tout ça est, au contraire, très instructif. Il ne faut donc pas arrêter de lire les sondages mais il faut les lire tous et les comparer ». (France Inter, 23 mars 2011).

Souvenons nous :

Thomas Legrand : « Nous sommes tous drogués aux sondages ». (Télérama, 7 mars 2011).

L’addiction continue benoitement.


[1Emission Le 7/9, interviews du porte-parole du PS, Benoît Hamon, et de la secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les verts, Cécile Duflot.

Lire aussi

  • Canicule : attention aux sondages truqués

    13 septembre 2016

    Le retour des températures caniculaires et l’alerte lancée ce mardi 13 septembre par les services de Météo France sur les risques d’orages violents sont l’occasion pour l’Observatoire de lancer une (...)

  • Sondages en tranches : l’exemple du droit de vote des étrangers

    3 décembre 2011

    La publication de sondages limités à une seule question, comme celui de BVA-Le Parisien du 28 novembre 2011, selon lequel « 61% des Français » sont favorables au vote des étrangers, est une pratique de (...)

  • Sondages sur les primaires socialistes : le chaos

    21 septembre 2011

    Les primaires socialistes auront été un casse-tête insoluble pour les sondeurs. Plus encore que les primaires écologistes. Pourtant depuis l’adoption du principe d’une « primaire ouverte » non limitée (...)