observatoire des sondages

La prestation télévisée de DSK

jeudi 29 septembre 2011

Un inévitable sondage a été publié sur la prestation de DSK sur TF1. On ne reprochera pas aux sondeurs de s’adresser à des sondés indifférents puisque l’affaire a défrayé la chronique et l’interview atteint des records d’audience. Les sondeurs comme les journalistes n’allaient pas manquer l’aubaine. Or les résultats ont obtenu peu d’écho tant ils ont dû apparaître décevants.

A la question « depuis son intervention télévisée sur TF1 dimanche dernier, diriez-vous que l’image que vous avez de Dominique Strauss-Kahn ? », 31% des personnes interrogées répondent qu’elle s’est « détériorée », 56% qu’ « elle n’a pas changé », 4% qu’ « elle s’est améliorée », et 9% sont sans opinion (TNS Sofres pour la matinale de Canal+ , 22 septembre 2011).

On comprend la déception et elle est prévisible si on sait que dans les scandales, les gens sont convaincus d’avance. Autrement dit, les sondés de droite ont plutôt jugé que l’image de DSK s’était encore détériorée et ceux de gauche qu’elle n’avait pas changé. En somme, les sondés voient ce qu’ils ont envie de voir.

Lire aussi

  • Même Jean-Luc Mélenchon

    5 janvier 2017

    On avait connu Jean-Luc Mélenchon circonspect sur les sondages. Mais il faut croire que les candidats ne peuvent se permettre les lucidités intellectuelles quand ils sont en campagne. Et si les (...)

  • Aucun sondage politique le temps d’une campagne pour Le Parisien

    3 janvier 2017

    Le directeur des rédactions du Parisien/Aujourd’hui en France Stéphane Albouy a annoncé mardi sur France Inter que le quotidien ne commanderait plus de sondages politiques, une « pause » pendant la (...)

  • La popularité de François Hollande est-elle une information ?

    5 décembre 2016

    On connait la défense des sondeurs face aux critiques relatives à la « justesse », à la pertinence, à l’intérêt... voire à l’absurdité de leurs mesures : juste « une info ».
    Cas pratique
    Après « (...)