observatoire des sondages

La prestation télévisée de DSK

jeudi 29 septembre 2011

Un inévitable sondage a été publié sur la prestation de DSK sur TF1. On ne reprochera pas aux sondeurs de s’adresser à des sondés indifférents puisque l’affaire a défrayé la chronique et l’interview atteint des records d’audience. Les sondeurs comme les journalistes n’allaient pas manquer l’aubaine. Or les résultats ont obtenu peu d’écho tant ils ont dû apparaître décevants.

A la question « depuis son intervention télévisée sur TF1 dimanche dernier, diriez-vous que l’image que vous avez de Dominique Strauss-Kahn ? », 31% des personnes interrogées répondent qu’elle s’est « détériorée », 56% qu’ « elle n’a pas changé », 4% qu’ « elle s’est améliorée », et 9% sont sans opinion (TNS Sofres pour la matinale de Canal+ , 22 septembre 2011).

On comprend la déception et elle est prévisible si on sait que dans les scandales, les gens sont convaincus d’avance. Autrement dit, les sondés de droite ont plutôt jugé que l’image de DSK s’était encore détériorée et ceux de gauche qu’elle n’avait pas changé. En somme, les sondés voient ce qu’ils ont envie de voir.

Lire aussi

  • Ridicule incertitude

    18 avril 2017

    Pour un scientifique l’incertitude serait plutôt associée à la modestie. Après des mois de pourcentages d’intentions de vote pour l’élection présidentielle de 2017, l’omniprésence des sondeurs bavards sur (...)

  • Racisme : faut-il les croire ?

    30 mars 2017

    Les Français sont de moins en moins racistes. C’est en substance ce qui ressort du rapport de La Commission Nationale et Consultative des Droits de l’Homme, institution rattachée auprès du Premier (...)

  • Misère de la politologie (suite... sans fin)

    20 mars 2017

    Le suivi de la campagne électorale par l’association Le Monde, Sciences-Po et Ipsos, a donné lieu à la publication d’une nouvelle vague de résultats d’intentions de vote où l’importance des indécis est (...)