observatoire des sondages

La prestation télévisée de DSK

jeudi 29 septembre 2011

Un inévitable sondage a été publié sur la prestation de DSK sur TF1. On ne reprochera pas aux sondeurs de s’adresser à des sondés indifférents puisque l’affaire a défrayé la chronique et l’interview atteint des records d’audience. Les sondeurs comme les journalistes n’allaient pas manquer l’aubaine. Or les résultats ont obtenu peu d’écho tant ils ont dû apparaître décevants.

A la question « depuis son intervention télévisée sur TF1 dimanche dernier, diriez-vous que l’image que vous avez de Dominique Strauss-Kahn ? », 31% des personnes interrogées répondent qu’elle s’est « détériorée », 56% qu’ « elle n’a pas changé », 4% qu’ « elle s’est améliorée », et 9% sont sans opinion (TNS Sofres pour la matinale de Canal+ , 22 septembre 2011).

On comprend la déception et elle est prévisible si on sait que dans les scandales, les gens sont convaincus d’avance. Autrement dit, les sondés de droite ont plutôt jugé que l’image de DSK s’était encore détériorée et ceux de gauche qu’elle n’avait pas changé. En somme, les sondés voient ce qu’ils ont envie de voir.

Lire aussi

  • Délires

    27 avril 2017

    La perspective (selon les sondages) d’une victoire confortable d’Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle ne réjouit manifestement pas toute la presse, celle partageant des affinités (...)

  • De la sincérité

    21 avril 2017

    A quelques heures du premier tour de la présidentielle les efforts des sondeurs et de la presse pour accréditer l’idée qu’une partie importante des électeurs ne serait pas encore sûre de son vote ne se (...)

  • Vendredi 13 : les sondeurs et le goût du sang

    24 novembre 2015

    Après avoir « testé » le goût pour la dictature de sondés, rémunérés et paisiblement assis derrière leur écran d’ordinateur ou pendus à leur smartphone (cf. De belles questions pour promouvoir la dictature), (...)