observatoire des sondages

Municipales marseillaises : un sondage comme outil de sélection

vendredi 12 juillet 2013

Jean-Claude Gaudin, actuel sénateur-maire de Marseille, et Guy Teissier député-maire des 9e et 10e arrondissements de la ville ont convenu de se départager par sondage pour la candidature UMP à la mairie [1]. Si loin de l’échéance on sait que le sondage produit un artefact. Cela ne fait rien si on décide d’y croire et d’introduire dans les procédures électives les sondages dont on n’ose dire qu’ils sont démocratiques. Et en l’occurrence le biais légitimiste avantage le candidat le plus connu. Jean-Claude Gaudin l’a-t-il fait exprès ?


[1Cf. Guy Teissier, France Bleue Provence, jeudi 11 juillet 2013.

Lire aussi

  • Petite histoire des méthodes d’enquêtes par sondage

    5 mars 2015

    Contribution d’un statisticien
    Problème : comment, à partir d’un petit nombre d’individus interrogés, évaluer l’opinion d’une population ?
    En choisissant un échantillon représentatif dans la population, (...)

  • Sondage fiction

    4 octobre 2014

    Le sondeur Harris Interactive annonce avoir mis au point un nouveau dispositif d’évaluation des prestations télévisées :
    "Paris, le 3 octobre 2014 - A l’occasion de l’émission « Des Paroles et Des (...)

  • 39e sondage sur la primaire : le Medef désigne un candidat de substitution

    3 octobre 2011

    En adoptant la procédure d’une primaire ouverte le 1er octobre 2009, les socialistes savaient-ils qu’ils invitaient les sondeurs à la table ? Sans doute. A ce point non. Après les recommandations de la (...)