observatoire des sondages

Nicolas Sarkozy face à l’ingratitude et l’égoïsme des Français

vendredi 9 septembre 2011

Le « mystère » de l’impopularité de Nicolas Sarkozy révélé par un expert :

« Retenue présidentielle, crise de la Grèce et de l’euro évitée pour l’immédiat, rassemblement autour du drapeau à l’occasion des morts d’Afghanistan se sont additionnés pour redresser la popularité présidentielle. Mais cette addition provisoire n’a pas touché les presque deux tiers d’électeurs mécontents, plus préoccupés de leur sort personnel et en attente non d’un silence mais d’un discours social qui ne vient pas ». (Jean-Luc Parodi, Ifop, in Journal du dimanche, 24 juillet 2011).

Lire aussi

  • Nicolas Sarkozy a changé.... d’avis

    26 septembre 2016

    « Si on gouvernait la France avec les sondages, on ne gouvernerait rien du tout ! » Nicolas Sarkozy, à propos d’un sondage Ifop-Fondation Concorde-Public Sénat selon lequel 19% des Français le jugent « (...)

  • Nicolas Sarkozy contre les sondages

    3 avril 2016

    Incroyable ou presque : Nicolas Sarkozy ne croit pas que les sondages reflètent l’humeur « réelle du pays » (Le Monde, 2 avril 2016).
    Pire, il assure encore que « si on gouvernait la France avec les (...)

  • Remontée de Nicolas Sarkozy : BFMTV retrouve le sourire

    31 mars 2012

    L’avantage pris par Nicolas Sarkozy sur François Hollande dans les sondages d’intention de vote au premier tour de l’élection présidentielle a réveillé les souvenirs de jeunesse d’Olivier Mazerolle, (...)