observatoire des sondages

Nouvelle manipulation sécuritaire

lundi 14 février 2011

On connaît le procédé. A peine Nicolas Sarkozy avait-il quitté les studios de TF1 (jeudi 10 février 2011), que les deux principaux agents de propagande élyséenne, l’Ifop et Le Figaro prolongeaient l’opération de « reconquête de l’opinion »(lefigaro.fr, 13 février 2011). Après le discours sécuritaire de Grenoble (30 juillet 2010), un sondage avait suivi un fait divers sordide ponctué par des déclarations tonitruantes visant à renforcer la lutte contre la criminalité à coup de questions biaisées dans un sondage en ligne. Même opération après la nouvelle et longue litanie sécuritaire de Nicolas Sarkozy : la lutte contre la criminalité s’enrichit d’une lutte contre les juges laxistes. Toujours à coup de questions biaisées. Extrait :

Etes vous favorables ou défavorables à ce que l’on sanctionne les juges en cas de faute ayant entrainé une erreur judiciaire ?

- Favorable car les juges ayant commis des fautes doivent être sanctionnés comme d’autres professions le sont
- Défavorable car ils jugent en leur âme et conscience et le risque d’erreur est inévitable

La réponse est donc dans la question. Comment ne pas être d’accord s’il y a faute ? Pourquoi les juges seraient-ils en dehors du droit commun ? Quelle est la faute ? Ne suggère-t-on pas que les juges ne sont jamais sanctionnés ? Ne suggère-ton pas que la faute est déjà prouvée dans le cas qui sert de prétexte ? Sans surprise, les internautes sondés sont favorables à une sanction contre les juges fautifs (62%) en outre insuffisamment répressifs en matière de récidive (85%), de crime sexuels (84%) et d’affaires politico-financières (80%).

Le triangle de la manipulation est en ordre de marche : Elysée - Ifop - Le Figaro.

Lire aussi

  • Opinion publique 2.0 : la nouvelle imposture

    2 avril 2017

    Si le marché de la prédiction électorale est jusqu’à présent le quasi monopole des entreprises de sondages, sauf quelques initiatives inspirées par l’économétrie, leurs échecs sur les derniers scrutins en (...)

  • Majorités de manipulation : « les Français et la loi Macron »

    13 mars 2015

    Gouverner c’est aussi faire coexister ou cohabiter des personnes qu’a priori tout, ou presque, sépare. Sur ce point les sondeurs ont une recette « bien à eux », que n’ont pas manqué de s’approprier la (...)

  • Schiste : communication ou manipulation ?

    29 avril 2013

    L’Observatoire des sondages critique suffisamment les commentaires journalistiques pour ne pas se réjouir quand le commentateur exerce son sens critique. Dans un article du Monde.fr, Pierre Le Hir (...)