observatoire des sondages

Pauvres sondés

samedi 31 mai 2014

Les sondeurs arrivent décidément à faire dire n’importe quoi aux sondés. A la manière de ces jeux où des gens simples sont ridicules mais « passent à la télé », ils donnent une idée très dévalorisée des citoyens en les amenant à participer à une version délabrée de la politique.

« Nicolas Sarkozy demeure le meilleur opposant à François Hollande et au gouvernement pour 44% des sympathisants de l’UMP devant Alain Juppé (37%) », selon un sondage BVA-I>Télé-CQFD et le Parisien publié samedi (31 mai 2014).

A la question, parmi les personnalités suivantes de l’UMP, quel est le meilleur opposant à François Hollande et au gouvernement, Nicolas Sarkozy arrive en tête avec 44%, chez les sympathisants de l’UMP, devançant Alain Juppé (37%) et François Fillon (7%).

Sur « l’ensemble des Français », en revanche, Alain Juppé arrive en tête (39%) devant Nicolas Sarkozy (23%) et François Fillon (12%).

Dans le cas des sympathisants UMP, on se demande comment, après avoir mis la main à la poche pour le sarkoton et avoir appris les dernières frasques de l’affaire Bygmalion (« un climat affairiste défavorable » selon le sondeur), ils ont encore de l’énergie pour préférer leur candidat 3 ans avant l’échéance et placer en tête un ancien président qui a annoncé sa retraite, qui a ruiné son parti par ses dépenses, qui suit sa chanteuse d’épouse en ânonnant « merci ». Quant aux « Français », ils lui préfèrent un autre candidat, qui sera âgé de 72 ans en en 2017. La vie politique française se renouvellerait-elle ?

Lire aussi

  • Réforme des programmes scolaires : des sondés très savants

    18 mai 2015

    Odoxa, le nouveau sondeur, et actuellement celui qui publie le plus (cf. Odoxa : un nouvel OpinionWay), est aussi celui qui interroge forcément sur tout. Actualité oblige. La réforme des programmes (...)

  • Les pauvres sont-ils utiles à la société ?

    12 février 2013

    Stupide, la question n’a pas été posée par un sondeur. Nous serions rassurés si une autre question – « Les riches sont-ils utiles à la société ? – n’avait été posée par l’IFOP pour le magazine Enjeux-Les (...)

  • Charges patronales et CSG : les sondés pensent bien

    8 octobre 2012

    Les charges patronales sont une entrave à la compétitivité des entreprises entend-on sur toutes les ondes et dans toutes les colonnes. Les Français seraient d’accord. Les sondés le sont déjà selon un (...)