observatoire des sondages

Piqure de rappel aux économètres prophètes

jeudi 10 mai 2012

Est-ce vraiment faire preuve d’indélicatesse que de rappeler aux économètres qui s’étaient aventurés à faire des prophéties combien ils se sont trompés ? (Cf. Des économistes qui se prennent pour des cartomanciennes) [1]. Ce n’est pas une surprise pour nous qui dénions toute valeur prédictive à l’économétrie en matière de vote (et sans doute aussi en économie), mais il faut bien le rappeler à ceux qui se trompent tout sachant qu’ils recommenceront à la première occasion.


[1Voir notamment « La prévision qui donne Sarkozy vainqueur » (L’Express, 7 mars 2012) ; et « Présidentielle : Pourquoi François Hollande ne sera pas élu » (Contrepoints.fr, 13 février 2012).

Lire aussi

  • L’artefact Macron

    22 avril 2016

    Les sondages se sont multipliés selon lesquels Emmanuel Macron serait le candidat favori des Français pour l’élection présidentielle de 2017. Ils ont été abondamment repris par une presse prompte à se (...)

  • Sondages et simulation : le double « si »

    18 avril 2016

    Dans la course à l’élection présidentielle, nous sommes entrés de plain-pied dans la première des trois phases : avant la première, la campagne présidentielle proprement dite avec des candidats déclarés, (...)

  • « Sacre d’opinion »

    26 mars 2016

    Il convient de féliciter le rédacteur de Viavoice pour sa découverte conceptuelle qui va, n’en doutons pas, révolutionner l’analyse sondagière : « sacre d’opinion ».
    De quoi s’agit-il ? De dire qu’un (...)