observatoire des sondages

Piqure de rappel aux économètres prophètes

jeudi 10 mai 2012

Est-ce vraiment faire preuve d’indélicatesse que de rappeler aux économètres qui s’étaient aventurés à faire des prophéties combien ils se sont trompés ? (Cf. Des économistes qui se prennent pour des cartomanciennes) [1]. Ce n’est pas une surprise pour nous qui dénions toute valeur prédictive à l’économétrie en matière de vote (et sans doute aussi en économie), mais il faut bien le rappeler à ceux qui se trompent tout sachant qu’ils recommenceront à la première occasion.


[1Voir notamment « La prévision qui donne Sarkozy vainqueur » (L’Express, 7 mars 2012) ; et « Présidentielle : Pourquoi François Hollande ne sera pas élu » (Contrepoints.fr, 13 février 2012).

Lire aussi

  • Le Parisien et les sondages : une fake news pour annoncer leur retour

    24 avril 2018

    Un an après avoir renoncé à commander des sondages, Le Parisien a annoncé sur France Inter par la voix de son directeur des rédactions Stéphane Albouy, qu’il allait bientôt revenir sur cette décision (6 (...)

  • Grèves : le tribunal de l’opinion ?

    5 avril 2018

    Les commentaires de presse l’affirment unanimement : le sort de la grève des cheminots va se jouer devant l’opinion. Ils l’affirment d’autant plus surement qu’ils disent aussi que ce sont les acteurs (...)

  • Popularité de Poutine : la plaisanterie

    11 mars 2018

    Si la presse française relaye et commente avec constance et régularité la popularité sondagière des politiques français et ses oscillations perpétuelles, elle manifeste plus de retenue concernant les (...)