observatoire des sondages

Piqure de rappel aux économètres prophètes

jeudi 10 mai 2012

Est-ce vraiment faire preuve d’indélicatesse que de rappeler aux économètres qui s’étaient aventurés à faire des prophéties combien ils se sont trompés ? (Cf. Des économistes qui se prennent pour des cartomanciennes) [1]. Ce n’est pas une surprise pour nous qui dénions toute valeur prédictive à l’économétrie en matière de vote (et sans doute aussi en économie), mais il faut bien le rappeler à ceux qui se trompent tout sachant qu’ils recommenceront à la première occasion.


[1Voir notamment « La prévision qui donne Sarkozy vainqueur » (L’Express, 7 mars 2012) ; et « Présidentielle : Pourquoi François Hollande ne sera pas élu » (Contrepoints.fr, 13 février 2012).

Lire aussi

  • Des sondages, en attendant la Révolution...

    28 juin 2016

    S’il semble malaisé de justifier la peine que l’on s’inflige à regarder l’infotainment on pourra toujours dire que lorsque « l’avant-garde révolutionnaire » ne jure que par les majorités de sondage sur un (...)

  • Le matraquage Macron ou les ressorts de la popularité

    25 avril 2016

    Cent-quarante-deux ! C’est le nombre de sondages publiés dans la presse ayant pour objet Emmanuel Macron.
    S’ils ne concernent pas tous exclusivement le ministre de l’Economie cette masse conséquente (...)

  • L’artefact Macron

    22 avril 2016

    Les sondages se sont multipliés selon lesquels Emmanuel Macron serait le candidat favori des Français pour l’élection présidentielle de 2017. Ils ont été abondamment repris par une presse prompte à se (...)