observatoire des sondages

Avoir confiance dans des mis en examen ?

mardi 30 août 2016

Selon Ipsos la confiance des « sympathisants » LR à l’égard de Nicolas Sarkozy aurait reculé de 13 points (55% d’opinions favorables) entre juin et août 2016 (Ipsos-Le Point, 22 août 2016) [1].

- L’ancien président de la République a été mis en examen pour corruption active, trafic d’influence actif et recel de violation du secret professionnel dans l’affaire dite « des écoutes » le 1 juillet 2014. Il a également été mis en examen le 16 février 2016 pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012.

- Ipsos, pour sa part, a été mis en examen le 17 mars 2016 pour recel de favoritisme dans l’enquête sur les sondages de l’Elysée [2].

- Question : peut-on leur faire confiance ?


[1Avant sa déclaration de candidature à la primaire de droite.

[2Affaire pour laquelle Nicolas Sarkozy bénéficie, pour l’instant, de son immunité présidentielle.

Lire aussi

  • Le système Bolloré

    31 mai 2024

    Il est des cas où l’analyse ne requiert que peu de temps et d’énergie pour comprendre la fabrique de l’opinion comme en attestent les récents sondages CSA, diffusés et commentés sur Europe 1, Cnews, ou (...)

  • Prophétie Bolloré : l’enfer après le paradis ?

    29 février 2024

    On se demandait ce que V. Bolloré voulait faire de CSA, l’entreprise de sondage quelque peu mis en sommeil depuis son rachat en 2008. On le sait maintenant plus précisément. Le réveiller à l’heure (...)

  • Attal versus Goldman

    5 février 2024

    Si Jean-Jacques Goldman (à son corps défendant faut-il le rappeler) condense à lui seul toute la vacuité et l’imposture des mesures sondagières et tout particulièrement celle de la popularité, il faut (...)