observatoire des sondages

Les Français hostiles à la réforme du droit du travail, pourquoi ?

jeudi 26 mai 2016

Encore une fois, les Français seraient hostiles à la loi El Khomri. Massivement. Cette fois, les sondages vont en renfort des manifestants et non du gouvernement.

Il est tout à fait possible que cela soit vrai mais il manque ici l’essentiel : pourquoi ?

En effet, quelles sont les raisons de s’opposer à la loi en question :

- l’hostilité aux dispositions de la loi.

- l’hostilité au gouvernement Valls (à subdiviser entre l’hostilité de droite d’extrême droite, d’extrême gauche, etc.).

- l’hostilité aux manifestations et grèves (retirer la loi pour que cela cesse) [1].

- etc.

Autrement dit il existe des raisons divergentes pour ne pas dire contraires d’être hostile à une réforme. Cela fait une majorité artefactuelle. Mesurer ? Pourquoi pas mais jusqu’au bout.


[1Un sondeur y a certes pensé mais l’a « transformée » en une question binaire : selon vous le gouvernement doit-il retirer le projet de loi pour éviter le blocage du pays ? - Oui : 69%. Non : 31% (Elabe-BFM TV, 25 mai 2016).

Lire aussi

  • Premier bilan après la réforme des sondages

    12 juillet 2016

    Plus de deux mois après la réforme des sondages du 25 avril 2016, il est déjà temps de faire un premier bilan. La simplicité des dispositions facilite l’exercice. Le corpus de sondages publiés depuis (...)

  • Sonder des ignorants, pourquoi ?

    27 novembre 2015

    Il ne faut jamais compter sur les sondeurs pour expliquer aux sondés les problèmes sur lesquels ils les interrogent à longueur de temps (sur tout... et plus encore). En quoi consiste alors le fait (...)

  • Majorités de manipulation : « les Français et la loi Macron »

    13 mars 2015

    Gouverner c’est aussi faire coexister ou cohabiter des personnes qu’a priori tout, ou presque, sépare. Sur ce point les sondeurs ont une recette « bien à eux », que n’ont pas manqué de s’approprier la (...)