observatoire des sondages

Présidentielle 2017 : ça promet...

vendredi 18 décembre 2015

Le deuil de la « victoire du FN » au régional aura été de courte durée (cf. « La victoire du FN » ou l’échec d’une prophétie). Après Harris interactive au soir du second tour des régionales, et TNS Sofres deux jours après c’est au tour de l’Ifop de distraire les médias avec une nouvelle prophétie sur la présidentielle de 2017 (cf. Sondages toxiques sur l’élection présidentielle).

Celle-ci apporte un démenti aux précédentes puisque cette fois Nicolas Sarkozy ferait partie des éliminés du premier tour, devancé par Marine Le Pen et François Hollande, seuls qualifiés par conséquent pour le second (Ifop-Fiducial, Atlantico, 18 décembre 2015). Une « course poursuite » qui confirme les pires scenarii d’une vie politique réduite à une campagne électorale permanente et toute en promesses de belles crises de nerfs.

Lire aussi

  • Inceste : les “fantaisies” de l’industrie de l’opinion. Pour la bonne cause ?

    16 janvier 2021

    Les révélations visant le politologue de Sciences-Po Paris Olivier Duhamel ont donné un nouvel attrait aux « enquêtes » de Ipsos sur l’inceste laissant augurer que les vices de fabrication des sondages, (...)

  • Les sondeurs face au covid-19 : l’occasion manquée

    17 avril 2020

    Comme la grande majorité des entreprises du secteur dit marchand les sociétés de sondages ont vu leurs activités sensiblement décroître depuis le confinement lié à la pandémie du covid-19. Sauf une, la (...)

  • Casse-tête sondagier

    30 novembre 2019

    L’agence de lobbying Dentsu Consulting assistée par le sondeur Odoxa assure que « les Français » sont favorables au deux tiers à la journée de grève du 5 décembre (France Info et le Figaro, 28 novembre (...)