observatoire des sondages

Sondages : bilan chiffré 2014

samedi 7 mars 2015

Le décompte de la production de sondages publiés pour l’année 2014 effectué par l’Observatoire enregistre, sans surprise, une augmentation par rapport 2013 (cf. tableau ci-dessous) : 1280 contre 1059 (et 1272 en 2012). Les élections municipales et européennes expliquent en partie cette hausse. En partie seulement car la date des élections a largement perdu en 10 ans son caractère discriminant dans la fabrication et la publication des enquêtes des sondeurs. Des sondages sur l’élection présidentielle de 2012 et de 2017 ont été publiés à peine six mois après le scrutin de 2007 et de 2012. La production sondagière obéit donc à la bonne vieille habitude de l’industrie capitaliste contemporaine du « toujours plus »...et toujours moins de transparence. Avec pour l’instant un certain « succès » même si les deux majors du secteur (TNS-Sofres et Ipsos) ne sont pas les plus gros producteurs de sondages d’opinion, ils semblent même délaisser cette partie de l’activité sondagière, considérée sans doute comme peu lucrative par rapport aux sondages commerciaux [1].

Comme les années précédentes ce bilan, établi à partir des sondages publiés répertoriés sur les sites web des 8 sondeurs français les plus connus, ne prétend pas à l’exhaustivité. Il n’intègre donc pas les sondages confidentiels commandés par les partis politiques et les entreprises [2]. La large domination des enquêtes en ligne rémunérées est confirmée, puisqu’elles ont constitué 76.8% des sondages publiés. De quoi satisfaire les opiniomanes.

2014 [3]
Rappel 2013 [4]
IFOP Total : 428
- en ligne : 296
- par téléphone : 124
- mixte (tél/en ligne) : 6
- mixte (en ligne/face à face) : 2
Total : 338
- en ligne : 238
- par téléphone : 99
- en face à face : 1
BVA-LH2 Total : 210
- en ligne : 177 (recrutés par tél)
- par téléphone : 31
- face à face : 2
Total : 181
- en ligne : 174
- par téléphone : 7
CSA Total : 145
- en ligne : 79
- par téléphone : 55
- mixte (tél/en ligne) : 10
- par voie postale : 1
Total : 155
- en ligne : 92
- par téléphone : 49
- mixte (tél/en ligne) : 11
- face à face : 2
- mixte (face à face/tél) : 1
TNS-SOFRES Total : 98
- en ligne : 51
- par téléphone : 22
- en face à face : 22
- par voie postale : 3
Total : 96
- en ligne : 31
- par téléphone : 26
- face à face : 32
- par voie postale : 7
OpinionWay Total : 192
- en ligne : 156
- par tél : 36
Total : 115 (en ligne)
Harris Interactive Total : 112 (en ligne) Total : 101 (en ligne)
Viavoice Total : 22
- en ligne : 21
- par téléphone : 1
Total : 36
- en ligne : 26
- par téléphone : 10
Odoxa
(créé en juillet 2014)
Total : 73
- en ligne : 73
{{}}
LH2 fusion avec BVA Total : 37
- en ligne : 6
- par téléphone : 31
Total 1280
- en ligne : 983
- par téléphone : 269
- face à face : 24
- voie postale : 4
1059
- en ligne : 794
- par téléphone : 234
- face à face : 36
- voie postale : 7

[1NB : Comme pour les années 2013 et 2012 notre bilan n’intègre pas la production de Ipsos. Les raisons de cette absence demeurent inchangées. Contrairement à ses concurrents le site du sondeur au design tapageur ne dispose d’’aucun système d’indexation digne de ce nom. Pis, nombre des notices détaillées ne sont accessibles qu’après inscription préalable à l’un des réseaux sociaux Facebook, Twitter, quand ce n’est pas à la base de données des « visiteurs » du sondeur lui-même. Difficile de croire que cette transparence limitée n’est que stratégie marketing. Quoi qu’il en soit en l’absence de réponse de Ipsos sur sa production, nous avons préféré écarter cette dernière que notre bilan, ne pouvant nous contenter d’une vague évaluation estimée à une dizaine de cote de popularité et quelques dizaines d’autres sondages de tous ordres, intentions de vote compris.

[2Les quelques sondages publiés non indexés sur le site des sondeurs (cf. par exemple Quand l’Ifop et Fondapol se mêlent d’antisémitisme) ont été comptabilisés.

[3Nous avons choisi de comptabiliser les enquêtes mixtes une seule fois pour le décompte total, mais de les faire figurer dans chaque sous-total par mode d’administration.

[4Pour une comparaison avec l’année 2012 cf. Sondages : bilan chiffré 2013.

Lire aussi

  • Opinion publique 2.0 : la nouvelle imposture

    2 avril 2017

    Si le marché de la prédiction électorale est jusqu’à présent le quasi monopole des entreprises de sondages, sauf quelques initiatives inspirées par l’économétrie, leurs échecs sur les derniers scrutins en (...)

  • Le FN et la générosité des sondeurs

    24 février 2017

    Depuis quelques années, les sondages annoncent régulièrement le FN en tête des intentions de vote. On en oublierait que pendant longtemps - l’élection présidentielle de 2002 en étant le sommet - les (...)

  • Premier bilan après la réforme des sondages

    12 juillet 2016

    Plus de deux mois après la réforme des sondages du 25 avril 2016, il est déjà temps de faire un premier bilan. La simplicité des dispositions facilite l’exercice. Le corpus de sondages publiés depuis (...)