observatoire des sondages

A droite DSK est-il à gauche ? Nouveau push poll OpinionWay-Fiducial-Le Figaro-LCI

samedi 22 janvier 2011

On se demanderait à quel degré d’inculture en sont venus certains journalistes à propos des sondages si on ne suspectait le cynisme. Les lecteurs du Figaro ont appris que DSK était « le plus rassembleur à gauche selon un sondage ». L’AFP a diffusé « l’information ». En fait de sondage, il s’agit du baromètre OpinionWay-Fiducial, Le Figaro, LCI, effectué sur une population d’internautes. Biais des sondages en ligne, biais du sondeur OpinionWay dont aucun des internautes interrogés ne peut ignorer aujourd’hui à quel parti politique il est lié et enfin biais de ce type de questionnement qui amène à interroger tout l’échantillon sur le meilleur candidat c’est-à-dire, pour une partie des sondés, sur leur adversaire préféré. On exagère à peine ici en disant que cela revient à demander à un panel essentiellement composé d’électeurs de droite de dire quel est le candidat de gauche qu’ils préfèrent. On peut supposer que c’est donc le candidat le moins à gauche. DSK se passerait sans doute de ce renfort mais de l’autre côté, il en va peut-être différemment.

Le résultat était donc dans la question, inscrit si massivement qu’on en reste perplexe : « 42 % des Français » le jugent « le plus capable de rassembler la gauche […] loin devant Martine Aubry (11 %) et François Hollande (9 %) » (AFP, 21/1/2011).

Les acteurs et rédacteurs de ces opérations sont-ils sots ou malhonnêtes ? Cyniques sans doute mais à force d’employer d’aussi grosses ficelles, on peut craindre pour eux qu’il n’y ait pas d’alternative.

Lire aussi

  • Qui a trompé Poutine ?

    23 août 2022

    Les dirigeants politiques ne s’attardent pas sur leurs erreurs et sont plutôt disposés à les cacher. De bonne guerre si les secrets ne faisaient des victimes. Il arrive toutefois que l’erreur soit si (...)