observatoire des sondages

Ifop : après la supercherie, la polémique.

mercredi 21 mars 2012

L’Ifop a exigé un droit de réponse à l’interview d’Alain Garrigou publiée dans le quotidien Sud-Ouest du mardi 20 mars 2012, revenant notamment sur les singulières pratiques de l’entreprise de sondages, qui s’est encore illustrée récemment (cf. La supercherie de l’Ifop et Tentative de putsch sondagier). Les arguments avancés, comme on pouvait s’y attendre, ne manquent pas de sel. Nous y reviendrons. Pour lire l’entretien et la réponse de l’Ifop : Présidentielle : il dénonce des sondages « inacceptables ».

PS : la réponse au « droit réponse » de l’Ifop

Lire aussi

  • Municipales à Paris : à sondage confidentiel, sondage confidentiel à demi

    10 juillet 2019

    Les prochaines élections municipales n’auront lieu qu’en mars de l’année prochaine, mais cela fait bien longtemps que la presse et les sondeurs spéculent sur les résultats définitifs. A Paris (...)

  • Les sondeurs et la post-vérité

    4 avril 2019

    L’activité de sondeurs est-elle une activité de menteurs ? C’est la question que l’on peut se poser suite à la brève interview diffusée le 2 avril 2019 dans l’émission « Quotidien » animée par Yann Barthès (...)

  • Qu’est-ce que le « Prix du livre politique » ?

    30 mars 2019

    Créé en 1991 par l’association « Lire la société » [1] et fort du soutien de l’Assemblée Nationale le « Prix du livre politique » 2019 a été adjugé comme il y a deux ans à un sondeur : Jérôme Fourquet [2]. En (...)