observatoire des sondages

La lucidité...parfois.

samedi 16 janvier 2016

A propos de la déchéance de nationalité (en particulier) et des sondages (en général) dans le gouvernement de la cité.

- « Si vous demandez aux Français s’il faut torturer les terroristes, ils vous diraient oui ! » (Martine Aubry, Libération, 14 janvier 2016)

- « Ne pas gouverner avec les sondages. C’est la différence entre un homme politique et un homme d’Etat » (Ibid).

Lire aussi

  • Délires

    27 avril 2017

    La perspective (selon les sondages) d’une victoire confortable d’Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle ne réjouit manifestement pas toute la presse, celle partageant des affinités (...)

  • Vendredi 13 : les sondeurs et le goût du sang

    24 novembre 2015

    Après avoir « testé » le goût pour la dictature de sondés, rémunérés et paisiblement assis derrière leur écran d’ordinateur ou pendus à leur smartphone (cf. De belles questions pour promouvoir la dictature), (...)