observatoire des sondages

Pornographie en clair au Grand journal de Canal Plus

lundi 28 novembre 2011

- Pornographie  : n. f. Représentation (par écrits, dessins, peintures, photos) de choses obscènes destinées à être communiquées au public (Le Nouveau Petit Robert, tome I, Paris, Les Dictionnaires Le Robert, 1993).

Le Grand journal (Canal Plus, vendredi 25 novembre 2011).

- Invités : Rokhaya Diallo (chroniqueuse sur RTL, LCP, Le Mouv’, Canal Plus ; présentée également comme « militante associative et féministe ») ;

Ludovic Vigogne (directeur du service politique de Paris-Match) ;

Franz-Olivier Giesbert (directeur du Point, animateur actuellement de "2012 les grandes questions" sur France 5).

N’ont-ils rien à dire ? On peut le constater à la profondeur de leurs commentaires (Cliquer sur la photo pour l’agrandir).

JPEG - 160.4 ko


Rokhaya Diallo : "Marine Le Pen a de fortes chances d’arriver au second tour, je crois que si on n’en a pas conscience aujourd’hui c’est vraiment qu’on s’aveugle parce que c’est déjà arrivé en 2002. Les gens assument aujourd’hui de manière très forte de pouvoir voter pour Marine Le Pen. C’est une candidate qui a aussi beaucoup de succès auprès des jeunes, ça on le dit peu mais c’est la plus jeune des candidates et elle a beaucoup succès auprès des jeunes".

JPEG - 158.3 ko


Franz-Olivier Giesbert  : « je pense que Bayrou a effectivement j’vais pas dire une voie royale, mais il a quand même de la marge. Pourquoi ? Parce qu’avec la crise, si la crise se développe, vous verrez on aura besoin, on sentira l’idée d’union nationale qu’il porte, qu’il va porter de toute façon durant la campagne et donc on peut imaginer qu’il monte à 20% mais il peut aussi faire 10%. »

JPEG - 159.8 ko


Ludovic Vigogne : "moi je crois que c’est une erreur de casting qui ira jusqu’au bout de sa candidature (à propos d’Eva Joly). Je trouve qu’aujourd’hui le plus difficile à mesurer c’est Bayrou. On sait pas s’il fera 18% on ne sait pas s’il fera 6%, c’est compliqué. Depuis l’automne il est scotché à 6-7%, Borloo s’est retiré il est resté à 6-7%, Hollande baisse un peu il ne récupère pas...Je pense que si Marine Le Pen est haute Mélenchon ne peut pas être haut tous les deux visent un peu le même électorat. Je pense pas à un 21 avril bis".

JPEG - 176.7 ko


Michel Denisot (à propos du score 50/50 attribué par Franz-Olivier Giesbert au second tour) : "Franz-Olivier Giesbert ! On n’a pas de président ! Qu’est-ce que c’est que ça ! ".

Jean-Michel Apathie (RTL, Canal Plus) : "Il ne se mouille pas !".

Franz-Olivier Giesbert (à l’adresse de Jean-Michel Apathie) : "j’aimerais bien t’y voir toi ! Attends, mouille-toi toi, tu vas voir, mouille toi !".

Après un tel florilège pouvait-on s’attendre à des remords ? Tout au plus une inquiétude du directeur du Point qui reconnaissait : "c’est un peu ridicule de faire ça". Le meneur de jeu le rassurait immédiatement : "c’est pour animer le débat, on ne prétend pas que c’est la vérité".

Il ne s’agit, on s’en doutait, que d’un jeu. On mesure la force de la télévision qui amène des gens à être ridicules pour passer sur le petit écran.

A suivre...

Lire aussi

  • Chronique d’une mort annoncée

    24 janvier 2012

    Les sondages exercent une influence décisive sur la sélection des candidats à l’élection présidentielle. Ce constat n’est plus discuté...à condition de souligner une exception : le président sortant.
    De (...)

  • Jeu de pronostics déprogrammé sur Canal plus

    18 décembre 2011

    Le Grand journal de Canal Plus a finalement déprogrammé la séquence de pronostics sur l’élection présidentielle qu’elle diffusait tous les vendredis soirs depuis le 19 novembre 2011 (cf. Pornographie en (...)

  • Jusqu’où iront-ils ?

    19 novembre 2011

    Le jeu des pronostics façon Paris-turf n’est pas un phantasme des critiques. L’opération « les pronostics pour 2012 » lancée par « Le grand journal » de Canal+ est bien réelle. Le grotesque des dirigeants (...)