observatoire des sondages

Quand les politiques se servent de la critique des sondages

lundi 10 octobre 2016

C’est un phénomène bien connu la critique des sondages ne vient à l’esprit des politiques, la plupart du temps, que lorsque les résultats ne leur plaisent pas (cf. Primaire à droite : un candidat s’essaie à la critique des sondages). Ce qui ne les empêche pas de se « renseigner » même si l’on peut douter de la sincérité de leur démarche et des effets à long terme de leur volonté opportune d’en savoir (un peu) plus. En politique c’est de « bonne guerre » (cf. La lettre de Ségolène Royal : manipulation des sondages (suites).

- « Les sondages se sont toujours trompés, en Colombie, en Angleterre, en Israël. Je pense que le vote caché est plus sur moi que sur Marine Le Pen. » Nicolas Sarkozy, JDD, 9 octobre 2016)

Sur les « échecs des sondages » cf. par exemple sur notre site le mot clé « fausse nouvelle ».

- Sur le Royaume Uni et Israël cf. notamment Palmarès 2015 des fiascos sondagiers

- Sur la Colombie Cf. Election présidentielle en Colombie : Haro sur les entreprises de sondages

Sur le FN cf. entre autre Marine Le Pen au second tour : autopsie d’une désinformation

Lire aussi

  • Macron : comment les sondages créent l’impopularité

    1er septembre 2017

    Rentrée politique répétitive envahie par les sondages à la faveur d’un « événement » qu’ils ont produit : Emmanuel Macron est impopulaire... déjà.
    « 57% de Français mécontents » pour l’Ifop et le Jdd qui (...)

  • FN : coup de jeune artificiel

    17 décembre 2016

    « Le FN en tête des partis dont les jeunes se sentent le plus proches » (AFP, 16 décembre 2016). On doit apprécier ce titre au FN. Qu’en est-il ?
    Un sondage Odoxa-Dentsu-France Info place effectivement le (...)

  • Public Sénat : deux records d’un coup

    1er décembre 2016

    La chaine Public Sénat a assurément battu un record de rapidité en diffusant dès le soir du deuxième tour de l’élection primaire de la droite et du centre un sondage sur les intentions de vote à (...)