observatoire des sondages

2012 : la campagne de désinformation continue avec Marianne

vendredi 12 novembre 2010

Le magazine Marianne publie samedi 13 novembre un sondage en ligne de Harris Interactive selon lequel « Fillon l’emporterait au 2e tour sur Aubry. Sarkozy battu ». Il s’agit bien sûr d’une supercherie qu’il faut une nouvelle fois expliquer :

- 1 - Un sondage sur les intentions de vote n’a aucun sens plus d’un an avant des élections tout simplement parce qu’il n’y a pas d’intentions pour un vote qui n’est pas d’actualité.

- 2 - Le résultat de 51%-49 % devrait faire dire qu’il y a égalité puisque, la taille de l’échantillon étant de 910 personnes, la marge d’erreur est de plus ou moins 4%.

- 3 - Il s’agit d’un sondage en ligne soit un vote de paille redressé selon la méthode des quotas. La fiabilité de ses résultats est donc à peu près nulle. Petite preuve parmi d’autres, il n’y a pas d’abstention. Par contre, les sondés volontaires ont été amenés à répondre par l’espoir d’une gratification. En somme, la sélection des candidats à la présidentielle se fait aujourd’hui par l’achat des votes. La commission des lois du Sénat vient de proposer d’interdire de telles pratiques de corruption. On attend que la loi le fasse.

- 4 - Le sondage signé Harris Interactive – Marianne est probablement offert par le sondeur au magazine. Du sondeur, il n’y a rien à attendre en matière d’éthique. Du magazine, si. On regrette que Marianne se livre à nouveau à une opération de désinformation. A quel titre un journal peut-il ensuite donner des leçons de vertu ?

Lire aussi

  • Bilan de la campagne présidentielle de 2012

    17 novembre 2012

    L’impression a été confirmée par le rapport de la commission des sondages d’octobre 2012 : l’élection présidentielle a donné lieu à plus de sondages (409) que les précédentes. 1995200220072012 157 193 293 (...)

  • Estimations du 22 avril 2012 : la contre-performance

    24 avril 2012

    On sait les sondeurs très anxieux avant le premier tour d’une élection présidentielle. La contre-performance les menace. On l’a bien senti dans la dernière semaine de campagne quand leurs commentaires (...)

  • Storytelling 2012 : « l’écart se resserre »

    20 février 2012

    Après l’entrée en campagne (officielle) de Nicolas Sarkozy on attendait l’inévitable progression des intentions de votes en sa faveur. La tentative de l’orchestrer revient à l’indéfectible OpinionWay (...)