observatoire des sondages

Primaire socialiste : la trêve est déjà finie

jeudi 5 janvier 2017

La campagne de primaire n’est pas ouverte depuis quelques jours que déjà les chances des candidats sont évaluées par les sondeurs (cf. (Harris Interactive-France Télévision, 5 janvier 2017).

Notable progrès ce sont bien des candidats et non des candidats à la candidature comme Gérard Filoche ou Marie-Noëlle Lienemann (aujourd’hui disparus) qui avaient été testées lors du précédent sondage (Harris Interactive-France Télévision, 7 décembre 2016).

Les nouveau chiffres valent-ils mieux au tout début d’une campagne ? On sait d’avance qu’ils n’auront aucun rapport avec les résultats du scrutin. A quoi servent les commentaires dont aucun n’ignore ou ne devrait ignorer que ces résultats n’ont aucun sens, et qu’ils sont tout juste des indicateurs de notoriété.

Lire aussi

  • Fluidité, volatilité, à quoi ça sert ?

    4 février 2017

    Pour rendre compte des variations de leurs résultats et de leurs erreurs, les sondeurs n’ont plus assez de mots, volatilité, fluidité...
    Ils peuvent tenir en public des propos tels que ceux-ci : "On (...)

  • Primaire de la gauche : les sondeurs bien inspirés ?

    26 janvier 2017

    La primaire de la gauche a été délaissée par les sondeurs. Seuls BVA et OpinionWay se sont aventurés à publier une « enquête » d’intentions de vote 4 jours avant le 1er tour de scrutin (BVA-Salesforce pour (...)

  • Primaire du PS : c’est reparti

    10 décembre 2016

    Non contents de s’être complètement fourvoyés dans la primaire de la droite et du centre et contents d’avoir contribué à en forger les résultats, les sondeurs se sont immédiatement emparés de la primaire (...)