observatoire des sondages

Sondages prophétiques

jeudi 12 décembre 2013

Les sondeurs ont sans cesse répété que les sondages ne faisaient pas de prédictions. Ils ne le pensaient pas. Au moins dans le cas où les intentions de vote dissuadaient des candidats de se présenter. Vaincus avant d’avoir combattu. Et ils ont tous effectué ce genre d’opération où les sondages déterminent la candidature ou non.

Le Canard Enchaîné vient de révéler (11 décembre 2013) la raison de Dominique Voynet, maire de Montreuil, de ne pas se représenter : elle serait battue (sondage BVA réaliser le 18 novembre 2013) [1]. Les intentions de vote font apparaître une telle avance à son principal adversaire qu’elle a préféré renoncer . Au premier tour, elle recueillerait 18% des intentions de vote, contre 32% pour Jean Pierre Brard, l’ancien maire communiste, qu’elle avait battu en 2008. Au second tour elle obtiendrait 38% des intentions de vote et Jean Pierre Brard 62%. Sans doute d’autres questions de popularité, d’évaluation de l’action municipale ont-elles conforté la certitude d’une bataille perdue d’avance. Dans combien d’autres batailles municipales, les candidats auront-ils été changés par la grâce des sondages ? Nous ne le saurons pas. Ils sont confidentiels.


[1A noter que ce sondage demeure discret, il ne figure pas jusqu’à présent sur le site du sondeur.

Lire aussi

  • Pourquoi les sondages se sont-ils trompés ?

    25 mars 2014

    Il a bien fallu se rendre à l’évidence au soir des élections du premier tour des municipales : il y avait des surprises. Il fallait donc que les sondages se soient trompés. Là encore, ils servent la (...)

  • 48 heures sans sondages

    21 mars 2014

    L’interdiction de la publication de sondages qui entre en vigueur ce samedi 22 mars 2014 va stopper pour 48 heures la frénésie sondagière. Pas moins de 23 sondages en 4 jours à l’actif des 5 (...)

  • Sondages municipaux : questions techniques

    8 mars 2014

    Les sondages municipaux se multiplient. Ils posent un certain nombre de questions techniques. La population de référence étant limitée, il est difficile - pour des raisons légales notamment - de (...)